Skip to content

Le jeune Malien sauveur de Français naturalisé

by sur 13 janvier 2015

Mis à jour jeudi 15 janvier à 17h

Il devient un symbole Lassana Bathily, ce jeune malien (musulman) sauveur de Français (juifs) dans l’Hyper Casher où il travaillait porte de Vincennes. Il a rencontré le président IBK à Paris.

Nous l’avons évoqué en même temps que Coulibaly, d’origine malienne lui aussi, mais qui a basculé du côté des islamistes fanatiques.

Nul envie pour nous d’opposer l’un à l’autre.

Juste de dire qu’il ne faut pas généraliser. Jamais.

Si la France tire vraiment les enseignements de l’énorme mobilisation populaire vécue ces derniers jours, si elle veut transcender l’horreur de ces assassinats, si elle veut honorer la mémoire de 17 de ses enfants morts au nom d’une certaine idée de la liberté, elle se gardera de tout amalgame.

Dialoguer pour mieux se connaître et se reconnaître pour travailler au « vivre ensemble ».

 

Lassana Bathily sera naturalisé français

Par AFP – 15/01/2015

Lassana Bathily, l’employé malien de l’hypermarché casher qui a aidé des clients à se dissimuler dans la chambre froide pendant la prise d’otage, sera naturalisé français mardi 20 janvier.

En France depuis 2006, Lassana Bathily, 24 ans, avait déposé en juillet 2014 une demande de naturalisation. Une « cérémonie d’accueil dans la citoyenneté française » aura lieu mardi à 18H30 au ministère, a précisé dans un communiqué Bernard Cazeneuve, qui a loué son « acte de bravoure ».

« Au lendemain de l’acte de bravoure de M. Lassana Bathily, né en 1990 à Bamako (Mali), lors de la prise d’otage du magasin Hyper Cacher le 9 janvier dernier, le ministre de l’Intérieur a demandé l’instruction en urgence de la demande de naturalisation qu’il avait déposée le 7 juillet 2014 », a indiqué Bernard Cazeneuve.

© AFP

    Lassana Bathily

Lassana Bathily, employé de la supérette casher, musulman pratiquant, a aidé vendredi des clients paniqués à se dissimuler dans la chambre froide. Peu avant 13h, Amédy Coulibaly, un délinquant devenu un islamiste radical en prison, agissant en coordination avec les frères Kouachi, avait fait irruption et ouvert le feu sur les employés et clients à la kalachnikov.

Au fond du magasin, un groupe de personnes, dont un nourrisson, emprunte un escalier pour parvenir devant la chambre froide. Là, Lassana Bathily leur a ouvert la porte. « Je leur dit ‘venez, venez' », a-t-il témoigné jeudi à l’AFP. Il cache un groupe dans la chambre de congélation, débranche le système de réfrigération.

295.000 signatures pour Lassana
Dans la chambre froide, les otages lui demandent quoi faire. « Ils veulent savoir s’il y a une issue de secours. Je leur dit qu’il y a une possibilité: le monte-charge. » Un grand monte-charge assez large pour accueillir tout le groupe. Mais ses compagnons d’infortune refusent de prendre le risque d’utiliser le monte-charge, de peur de se faire repérer, et Lassana sort seul.

Il aidera ensuite les policiers à préparer leur assaut en leur fournissant des descriptions détaillées du magasin. « J’ai pas caché des juifs, j’ai caché des êtres humains », a-t-il dit à l’AFP, avec humilité.

François Hollande l’avait appelé dimanche pour le féliciter. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lui avait aussi rendu hommage dimanche soir lors d’une cérémonie à la synagogue de la Victoire, à Paris. Sur internet, une pétition demandant à la France de lui accorder la citoyenneté et la légion d’Honneur a recueilli plus de 295.000 signatures.

Lassana Bathily, le héros de l’Hyper Cacher, sera naturalisé

 – Publié le 15-01-2015 à 07h55 Mis à jour à 16h04

Le jeune Malien, qui a sauvé des otages Porte de Vincennes en les cachant dans la chambre froide de la supérette, est érigé en héros.

Lassana Bathily, Malien de 24 ans, a sauvé plusieurs otages de la supérette Hyper Casher en les cachant dans la chambre froide (Tim Stewart News/REX/REX/SIPA)Lassana Bathily, Malien de 24 ans, a sauvé plusieurs otages de la supérette Hyper Casher en les cachant dans la chambre froide (Tim Stewart News/REX/REX/SIPA)

« Même dans la nuit et la désolation, il y a toujours un rayon de lumière. » Après l’attaque meurtrière menée par Amedy Coulibaly, l’un des employés dela supérette casher de la porte de Vincennes est érigé en héros par toute une communauté d’internautes.

Lors de la terrible prise d’otages, Lassana Bathily, jeune malien se disant de confession musulmane, a sauvé plusieurs personnes en les cachant dans la chambre froide du tristement célèbre Hyper Cacher.

Une pétition, lancée dimanche 11 janvier et qui a déjà recueilli près de 300.000 signatures, demandait de lui attribuer la nationalité française ainsi que la Légion d’honneur. Un message reçu par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui a annoncé que Lassana Bathily sera bien naturalisé français.

Une cérémonie d’accueil dans la citoyenneté française » aura lieu mardi 20 janvier à 18h30, a précisé Bernard Cazeneuve, avant de louer son « acte de bravoure ».

En France depuis 2006, Lassana Bathily, 24 ans, avait déposé en juillet 2014 une demande de naturalisation. « Au lendemain de l’acte de bravoure de M. Lassana Bathily lors de la prise d’otage, le ministre de l’Intérieur a demandé l’instruction en urgence de la demande de naturalisation qu’il avait déposée le 7 juillet 2014 », a indiqué Bernard Cazeneuve.

Dimanche, François Hollande s’était entretenu avec le Malien par téléphone, lui annonçant que sa demande serait « traitée avec le respect dû à son héroïsme ».

« Une formidable leçon »

Pour Thiaba Bruni, porte-parole du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN) qui a lancé la pétition, Lassana Bathily « a éclairé une semaine qui, autrement, eût été totalement enténébrée ».

Longtemps sans-papier, [Lassana Bathily] a finalement été accueilli dans un magasin juif, et il a sauvé une quinzaine de personnes juives, une quinzaine d’êtres humains. Tout simplement », écrit le porte-parole de l’association.

Thiaba Bruni rappelle toutefois que, lorsqu’il a pu sortir du magasin, le jeune Malien a d’abord été menotté, suspecté d’être un complice, avant de pouvoir aider les forces de l’ordre. « Mais l’histoire de Lassana est aussi une formidable leçon sur les bénéfices de l’entraide et de la fraternité, ce qui est le sens profond de toute vraie religion », conclut le Cran, en s’adressant à François Hollande.

« On est tous dans le même bateau »

Interrogé sur BFMTV, Lassana Bathily se présente comme « musulman pratiquant ». Il raconte avoir « déjà fait [s]es prières dans ce magasin, dans la réserve ». Modestement, il concluait :

Oui, j’ai aidé des juifs. On est des frères. Ce n’est pas une question de juifs, de chrétiens ou de musulmans, on est tous dans le même bateau. »

Vendredi 9 janvier, peu avant 13h, le djihadiste Amédy Coulibaly, agissant en coordination avec les frères Kouachi, avait fait irruption dans la supérette casher Hyper Casher, et ouvert le feu sur les employés et clients à la kalachnikov. Au fond du magasin, un groupe de personnes, dont un nourrisson, emprunte un escalier pour parvenir devant la chambre froide. Là, Lassana Bathily leur a ouvert la porte.

Je leur dit ‘venez, venez' », a témoigné Lassana Bathily à l’AFP.

Il cache un groupe dans la chambre de congélation, débranche le système de réfrigération. Dans la chambre froide, les otages lui demandent quoi faire. « Ils veulent savoir s’il y a une issue de secours. Je leur dit qu’il y a une possibilité : le monte-charge. » Un grand monte-charge assez large pour accueillir tout le groupe. Mais ses compagnons d’infortune refusent de prendre le risque d’utiliser le monte-charge, de peur de se faire repérer, et Lassana Bathily sort seul. Il aidera ensuite les policiers à préparer leur assaut en leur fournissant des descriptions détaillées du magasin.

Quatre juifs ont été tués par le djihadiste dans l’attaque et la prise d’otages.

Lassana Bathily : Malien, musulman et sauveur de Français juifs

Par RFI – 13 janvier 2015

Lassana Bathily

Lassana Bathily, employé d’Hyper Cacher Capture d’écran

Un jeune malien est depuis vendredi dernier un héros en France. Son nom Lassana Bathily. Son fait de gloire : avoir sauvé la vie de plusieurs personnes lors de la prise d’otages dans l’Hyper Casher porte de Vincennes.

Depuis, le jeune homme est très sollicité par les médias pour raconter son aventure : comment il a caché des otages et comment il a réussi à s’échapper ? Ce lundi, le président malien a tenu à le féliciter en personne.

C’est l’histoire d’un Malien musulman qui sauve des Français de confession juive.

Lassana Bathily 24 ans est passé en quelques heures de l’ombre à la lumière. Cet enfant de la région de Kayes est né au village de Samba Dramané. Il est issu d’une famille nombreuse. C’est à 16 ans qu’il arrive en France pour rejoindre son père déjà installé ici depuis plusieurs années. « Il est arrivé comme tout le monde avec un visa de tourisme. Puis, il est resté », explique son cousin Sekou.

Sans-papiers, Lassana connaîtra la galère, le déchirement d’être loin de sa mère et de ses frères et soeurs restés au pays, mais aussi le manque d’argent. Il devra son salut à un foyer de travailleurs maliens où la solidarité aidant il suit des cours de mise à niveau de français et trouve progressivement sa place.

Courageux et volontaire Lassana prend des cours de mise à niveau en français. En 2011, il obtient ses papiers. Il trouvera du travail, d’abord dans la restauration, puis à l’Hyper Casher de la porte de Vincennes. C’est là que vendredi dernier Lassana a rendez-vous avec le destin : lorsque le tueur fou de Montrouge Amedi Coulibaly fait irruption dans le supermarché juif, armé jusqu’aux dents, Lassana est dans les réserves au sous-sol.

Lassana raconte : « Lorsque Coulibaly est rentré dans le magasin, des gens sont descendus en courant au sous-sol disant qu’il y avait un fou armé. Je me suis dit que la seule issue était de nous cacher dans le congélateur, alors je l’ai éteint et j’ai fait rentrer tout le monde ».

Lassana qui connaît parfaitement bien les lieux du magasin tente sa chance et décide de s’échapper par la sortie de secours, les autres préfèrent attendre. A sa sortie, les policiers sur les dents se méfient. Lassana est-il un complice de Coulibaly ? Mais très vite il remet les clés du store du magasin aux policiers et donne des renseignements précieux au RAID en vue de l’assaut.

Depuis, Lassana est devenu le héros de l’Hyper Cacher. Le président français l’a aussitôt appelé en personne pour le remercier et le féliciter. Une rencontre est envisagée. Benjamin Netanyahu, le Premier ministre israélien, a tenu lui aussi à le remercier pour avoir sauvé des juifs.

Symbole d’une communauté africaine musulmane, intégrée et tolérante

Avant son départ lundi pour Bamako, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta l’a rencontré à son hôtel parisien pour lui dire toute sa fierté face à un citoyen malien aussi valeureux. Beaucoup d’honneurs qui vont droit au coeur de Lassana. Le jeune malien courageux et lucide vendredi lors de la prise d’otage est sorti indemne du cauchemar de la Porte de Vincennes. Mais la douleur l’a rattrapé depuis avec l’annonce du décès d’un de ses jeunes frères, resté au pays.

Le rêve de Bathily aujourd’hui ? Devenir citoyen français et reprendre au plus vite son travail. Quant à ses proches, ils se disent très fiers : « Lassana est aujourd’hui le symbole de cette communauté africaine musulmane, intégrée et tolérante ». Des proches qui veulent croire en la reconnaissance de la France et espèrent qu’une décoration nationale lui sera décernée.

 Le président Keita à Paris : Rencontre avec un des héros de la prise d’otages

L’Essor du 13 janvier 2015 – Envoyé spécial A. M. CISSE

Le jeune malien a aidé des clients à se cacher dans une chambre froide avant de fournir de précieuses informations à la police qui préparait l’assaut

IBK-Bathily-Paris1-272x300

Au lendemain de la Marche républicaine qui a mobilisé dimanche une marée humaine à Paris et à laquelle il a pris part aux côtés d’une cinquantaine de chefs d’Etat (l’Essor d’hier), le président de la République a reçu en audience au Grand hôtel de Paris notre compatriote Lassana Bathily, le jeune homme dont la bravoure et la présence d’esprit ont permis, vendredi, de sauver des vies lors de la prise d’otages de l’épicerie « Hyper Casher » par le terroriste Amedy Coulibaly.

Le chef de l’Etat a rencontré le jeune malien, héros célébré par la presse française, pour lui dire combien son geste était héroïque. « Vous avez fait honneur à votre pays et vous avez fait honneur à l’islam », lui a dit le président Keita qui s’est dit très fier de notre compatriote.

Le jeune homme de 24 ans est arrivé à Paris en 2006. Encore sous le choc visiblement, il a expliqué au président Keita avoir perdu tous ses documents administratifs au cours des événements tragiques. Ibrahim Boubacar Keita lui a donné l’assurance qu’il évoquera le sujet lors de sa rencontre avec le Premier ministre français Manuel Valls.

Le jeune Lassana Bathily a besoin en ce moment d’un coup de main des autorités pour retrouver ses papiers afin de décrocher un nouvel emploi. Car après l’assaut des forces de l’ordre et les dommages subis par l’épicerie « Hyper Casher », il a perdu son emploi.

Interrogé sur la prise d’otage, il a laconiquement indiqué qu’il avait été sauvé du massacre parce qu’il n’était plus de service. « Je descendais quand j’ai entendu les coups de feu en haut. Les gens courraient en criant qu’ils (les preneurs d’otage) étaient là. J’avais la peur au ventre », confie-t-il la gorge nouée.

Mais le jeune miraculé, devenu un héros en France, ne nous a pas tout dit. C’est un garçon modeste et courageux, dit son frère qui l’accompagne et le protège contre le matraquage des médias. En vérité, Lassana Bathily a sauvé des vies ce jour là.

Selon la chaîne de télévision BFMTV qui diffusait la prise d’otages en direct, Lassana Bathily aurait ainsi aidé jusqu’à 15 personnes à se mettre à l’abri. Selon ses proches, le jeune homme a utilisé une chambre froide du magasin pour cacher les personnes menacées de mort par le terroriste Amedy Coulibaly. Pour ne pas se faire repérer, il eut l’idée d’éteindre la lumière de l’abri en assurant les occupants que rien ne pourrait leur arriver.

Beaucoup à sa place auraient préféré rester à l’abri en attendant sagement l’arrivée des forces de sécurité. Mais il a fait le choix de ressortir de sa cachette pour aider la police à localiser le preneur d’otages.

Pour quitter le magasin, le jeune homme s’est servi d’un monte-charge. Récupéré par les forces de l’ordre, il a pu leur fournir des détails précieux sur ce qui se passait à l’intérieur du magasin. Le terrible événement qui s’est soldé par la mort de quatre innocents, a fait de notre jeune compatriote un héros en France. Et pas seulement puisque le Premier ministre israélien l’a mentionné dans ses remerciements lors de la soirée organisée à la grande synagogue de Paris.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :