Skip to content

Createam, le premier incubateur d’entreprises

by sur 6 juin 2015

La formule existe en France sous le nom de « ruches » ou de « couveuses d’entreprises ». « Createam » se veut être le premier « incubateur » d’entreprises au Mali.

Pour aider les petites entreprises à devenir plus grandes et plus fortes : CREATEAM s’installe au Mali

Le Républicain – 5 juin 2015

Pour aider les jeunes entreprises maliennes à trouver de nouveaux débouchés à l’international et à obtenir des financements et des partenaires fiables en vue de devenir des entreprises plus grandes et solides, la société de téléphonie mobile Orange-Mali et ses partenaires viennent de créer le Centre révélateur et d’accélérateur de talents d’entreprises au Mali (CREATEAM). La cérémonie de lancement officielle du centre s’est déroulée, le jeudi 4 juin 2015 à l’hôtel Radisson Blu, en présence du directeur général d’Orange-Mali, Jean Luc Bohé et de la Présidente du Conseil d’administration de CREATEAM, Aïda Duplessis.

Conscientes de la nécessité d’aider les jeunes entreprises maliennes confrontées  à des problèmes de structuration dans leur secteur d’activités et de financement par les banques à surmonter le défis de l’émergence en les mettant dans les conditions, plusieurs organismes et structures sous l’initiative d’Orange Mali ont décidé de leur tendre la main en créant CREATEAM.

Selon la Présidente du Conseil d’administration du regroupement, Aïda Duplessis, l’opération d’incubation, qui doit effectivement commencer ses travaux au mois d’octobre au Mali, s’adressera à des sociétés jeunes ou de taille modeste mais avec un fort potentiel de croissance et leur permettra d’optimiser leur potentiel de croissance. « Cet incubateur d’entreprises sera une structure d’accompagnement et de renforcement de la performance d’entreprise à travers un appui en termes d’hébergement, de conseil et de mise en relation lors des premières étapes de la vie de l’entreprise afin de construire des sociétés viables et pérennes», a  expliqué Aïda Duplessis.

Le directeur général d’Orange Mali dira que l’amélioration du tissu social et économique est un souci permanent  de Orange Mali. « On se sent légitime et responsable d’aider les jeunes et petites entreprises maliennes à grandir. Nous voulons les aider à construire quelque chose de transparente et de solide afin d’attirer les investisseurs. Et pour le faire, le meilleur a été choisi pour le Mali», a rassuré Jean Luc Bohé.

Rappelons que CREATEAM s’intéresse pour un début à des domaines tels que les TIC, les énergies renouvelables ou l’environnement.

Centre révélateur et accélérateur de talents d’entreprises : Une première au Mali

Issiaka M Tamboura – 5 juin 2015

De mieux en mieux, la relance économique au Mali pourrait connaitre un décollage décisif. Et avec l’engagement volontariste des grandes entreprises à droit malien dans le but de soutenir les petites entreprises, tout porte à croire que l’émergence du secteur économique c’est pour bientôt.

En effet, hier mercredi, plusieurs chefs d’entreprises incubées au sein d’un groupe ont tenu une conférence de presse à l’hôtel Radisson-Blu de Bamako. Objectif ? Faire connaitre, pour une première fois au Mali, la naissance d’un incubateur d’entreprises dont l’ambition n’est autre que d’offrir aux entrepreneurs maliens un environnement unique pour se développer, accélérer la croissance et pérenniser leurs entreprises.

Ce n’est un secret pour personne que le Mali, pour relancer son économie, a plus que jamais besoin d’un secteur public plus efficace et du développement de l’entreprenariat privé, à travers les PME qui sont les pièces maîtresses de la création d’emplois, de valeurs ajoutées et de développement dans plusieurs secteurs économiques.

Il est clair que les jeunes entrepreneurs qui ont même l’ambition d’innover pour se développer, rencontrent pas mal d’obstacles au Mali. Non seulement il existe peu de structures d’accompagnement pouvant les accompagner, mais l’investissement privé n’est pas assez structuré dans les secteurs d’activités ciblés.

En plus, le financement par les banques est quasi inaccessible pour les startups (entreprises innovatrices) car dépourvues de garantie.  On le sait aussi qu’au Mali, la connexion entre l’enseignement supérieur et l’entreprise reste faible. Cependant, pour les jeunes issus de ces centres sans repères applicables à l’immédiat, l’entreprenariat pourrait être une alternative dans des domaines qui pourraient être mieux adressés par les TIC (agriculture, industries culturelles, éducation, environnement etc.).

A tous ces obstacles ci-dessus cités, s’ajoute le gap énergétique du Mali qui n’offre pas assez de ressources pour le développement des PME dans certains domaines d’activités. Et enfin, c’est à tous ces maux asphyxiant l’initiative privée que les grandes entreprises maliennes veulent mettre fin afin de doter du Mali non seulement d’un espace économique harmonisé, mais aussi d’une jeunesse employée et innovatrice.

C’est aussi conscients de cette nécessité d’aider l’entreprenariat privé à surmonter tous ses défis en les mettant dans les meilleures conditions pour leur émergence, que plusieurs structures et organismes, ont décidé, sous l’initiative d’Orange Mali, d’accompagner le développement économique offrant au Mali son premier incubateur d’entreprises avec le soutien conjugué du secteur public du secteur privé et de la société civile.

« Cet incubateur d’entreprises sera une structure d’accompagnement et de renforcement de la performance d’entreprise, a fait savoir, Mme Doucouré, une responsable du centre. Il pourra apporter un appui en termes d’hébergement, de conseil et de mise en relation lors des premières étapes de la vie de l’entreprise, a-t-elle ajouté. »

Dans la même veine, ont-il fait savoir, « l’incubateur s’adressera à des sociétés jeunes ou de taille modeste, mais avec un fort potentiel de croissance, et leur permettra d’optimiser leur potentiel de croissance.»

Comme mission, l’incubateur au nom de « CREATEAM » identifiera, accompagnera et soutiendra les jeunes entreprises TIC de l’énergie renouvelable ou de l’environnement dans les phases cruciales de leur développement (réduction de risques d’échec lors des étapes critiques, réduction de frais généraux de démarrage…) afin de construire des entreprises viables et pérennes. Tout un tas de voies et moyens tendant à asseoir, à guider concrètement et à développer une entreprise.

De telles initiatives n’iront pas effet dans la société malienne, très affectée par le manque d’emplois et la pauvreté persistante. Ainsi, ce soutien à la croissance des entreprises incubées permettra de créer des emplois pérennes, d’accroître la vitrine technologique et innovatrice du Mali et de favoriser des retombées internationales pour les entreprises incubées pour l’économie du pays.

En gros, ce centre pourra offrir aux entrepreneurs maliens un environnement unique pour développer, accélérer la croissance et pérenniser leurs entreprises. Mais il s’agit également de construire collectivement un lieu, et un projet de référence qui pourra servir de modèle et être répliqué en région ou dans d’autres secteurs clés de l’économie du pays(agro-industrie ou BTP par exemple).

Tenez attentivement:« Ce lieu pourra devenir le point focal de Bamako pour toute personne intéressée par les TIC, l’énergie renouvelable ou l’environnement ; et notamment pourra organiser et héberger des événements sur ces trois thématiques », a déclaré, Mme Doucouré qui renchérit que l’appartenance à un tel réseau permettra de trouver de nouveaux débouché à l’international des financements et des partenaires.

A noter que ce sont les entreprises dont les compétences et l’efficacité des services sont légion au Mali qui sont les premières à rejoindre cette initiative d’Orange Mali. Et c’est en septembre que le centre ouvrira ses portes à Bamako.

Comme sociétés déjà incubées et décidées à aider les autres, on peut citer : Orange Mali, Total Mali, DFA communication, Allianz Mali Assurances, Alliance Française de Développement, Institut des Hautes Etudes En Management, YattCO, Entreprendre Mali, MercyCorps, Centre du Secteur Privé, Yuv, Apej, Lundin Foundation, Ebt-SA…

La balle est donc dans le camp de sérieux ambitieux qui bénéficieront d’une concrète bonne volonté.

CREATEAM : des startups pour l’innovation des entreprises

Par Moussa MAGASSA/ CD – 04/06/2015

Plusieurs structures et organismes sous l’initiative d’Orange Mali ont lancé ce jeudi le premier incubateur de l’innovation dans le secteur de l’entreprenariat.

Au Mali, il existe très peu de structures d’accompagnements pouvant encadrer les entreprises innovantes couramment appelées startups dans leur développement car ne disposant pas très souvent de garantie. Du cout le financement par les banques est quasi inaccessible.

Autrement dit, l’investissement privé n’est pas assez structuré dans les secteurs d’activités cibles du projet. C’est fort de ce constat que plusieurs structures et organismes, sous l’initiative d’orange Mali, ont décidé d’accompagner le développement économique en offrant au Mali son premier incubateur d’entreprises avec le soutien conjugué du secteur public, du secteur privé et de la société civile. Dénommé Createam, ce nouvel incubateur a pour mission d’aider l’entrepreneuriat privé à surmonter tous ses défis en les mettant dans les meilleures conditions pour leur émergence.

« Nous voulons soutenir entrepreneuriat des jeunes au Mali » a précisé Jean Luc Bohé, Directeur Général d’Orange Mali lors de la conférence de presse ce jeudi à l’hôtel Radisson. Selon lui, cet incubateur d’entreprise sera une structure d’accompagnement et de renforcement de la performance d’entreprise.

Il pourra apporter, a-t-il poursuivi un appui en termes d’hébergement, de conseil et de mise en relation lors des premières étapes de la vie de l’entreprise. Cet incubateur se veut, le lieu de vitrine de l’innovation dans l’avenir au Mali afin de mettre en avant les PME innovantes incubées ainsi que les partenaires de l’incubateur. Ce sont entre autres, Total Mali, DFA communication, Alliance française de développement, Orange Mali etc.

Un incubateur à multiple fonction

Ce premier incubateur a pour mission d’offrir aux entrepreneurs maliens un environnement unique pour développer, accélérer la croissance et pérenniser leurs entreprises a déclaré un responsable. Createam sera à la fois un lieu de référence, un lieu dédié à la croissance des entrepreneurs, un lieu hybride et ouvert à tous enfin, un lieu ancré dans le digital afin de participer activement à l’ère numérique a témoigné Jean Luc Bohé.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :