Skip to content

Le prix à payer pour les élections

by sur 19 juillet 2015

Les élections locales restent fixées au 25 octobre 2015,  même si aucun décret n’a encore été publié en conseil des ministres. Mais tout semble se mettre en  place pour que la date soit la bonne… après deux reports « exceptionnels ». En revanche, le conseil des ministres a publié les modalités des candidatures.

Organisation des élections communales et régionales : Plus de 19 milliards F CFA décaissés pour faire face au défi

Badra Aliou – Le Politicien Africain 17 juillet 2015

C’est exactement la somme de 19 225 899 091 F CFA qui va servir à organiser les élections communales et régionales couplées, prévues en principe pour le 25 octobre 2015.

Ce budget global comporte la part de ressources financières dont le département de tutelle a besoin pour mener à bien les opérations électorales, soit 15milliards 078 946 F CFA auxquels s’ajoute le budget prévu pour les charges complémentaires de la délégation générale aux élections (DGE) et de la CENI.

C’est ce qui ressort  de rencontre de la semaine dernière du comité de pilotage du Projet d’appui au processus électoral au Mali  (PAPEM) dans les locaux du Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Rencontre au cours, de laquelle ces chiffres ont été rendus publics, en présence des partenaires techniques et financiers.

Le Directeur général de l’administration territoriale, Amadou Billy Sissoko, a mis l’accent sur l’état de mise en œuvre du chronogramme des élections. Il ressort de sa présentation que le budget des élections révisé s’élève à 19 milliards 225 829 091 FCFA.

Quant aux électeurs potentiels au Mali, ils passent de 6 829 696 à 7 398 902 personnes. Il a également précisé que le scrutin se tiendra à la date du 25 octobre 2015 qui coïncide avec la fin de la prorogation exceptionnelle des mandats des collectivités territoriales. Il a en outre souligné que le Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation entend mettre en place un réseau d’organisations de la société civile professionnelle dans le processus électoral. Le délégué général aux élections (DGE), Siaka Sangaré a, quant à lui, évoqué un problème d’ordre financier pour la mise en place des techniciens. A sa suite, le président de la CENI, Mamadou Diamoutani, a donné l’assurance que le suivi des opérations électorales ne fera pas défaut.

Le Représentant-résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Boubou Dramane Camara, dira que les opérations d’achèvement du RAVEC contribuent à la fiabilisation du fichier électoral biométrique, pour l’organisation des prochaines élections. Dans ce cadre et à la demande du gouvernement, le PNUD, dit-il, a procédé à l’acquisition de divers matériels en faveur des unités opérationnelles de collecte de données pour l’état civil. Il s’agit, entre autres, de matériels roulants, de matériels informatiques, de mobiliers de bureaux, ainsi que de jeux complets de batteries, de connecteurs pour les valises d’enrôlement des électeurs.

Selon lui, les différents appuis techniques, financiers et matériels mis à la disposition du ministère, contribueront à la bonne organisation des élections communales, régionales et du district de Bamako qui viendront boucler le cycle électoral démarré en 2012.

Le secrétaire général du Ministère de l’administration territoriale, Ibrahima Hama, a sollicité l’appui des PTF pour la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation. Avant de conclure que l’objet principal de ce comité de pilotage est d’aborder les défis liés aux prochaines élections communales, régionales et du district de Bamako.

Conseil des ministres du 8 juillet (extrait du communiqué officiel)

  1. AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION :

Sur le rapport du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le Conseil des Ministres a adopté :

  1. Un projet de décret déterminant le modèle de candidature pour l’élection des conseillers régionaux et des conseillers du District de Bamako.
  2. Un projet de décret fixant le montant de la participation aux frais électoraux à l’occasion de l’élection des conseillers régionaux et des conseillers du District de Bamako.

Le décret déterminant le modèle de candidature pour l’élection des conseillers régionaux et des conseillers du District de Bamakoest adopté en application des dispositions du Code électoral relatives à la présentation des candidats. Le modèle de candidature permet de recueillir certains renseignements sur les candidats à ces échéances électorales, notamment, le nom et prénom(s), les date et lieu de naissance, le sexe, la profession, le domicile, l’appartenance politique, le titre de la liste et la couleur choisie pour l’impression des bulletins, circulaires et affiches.

Il renseigne également sur la circonscription électorale ainsi que sur la nature des élections concernées.

Le décret fixant le montant de la participation aux frais électoraux à l’occasion de l’élection des conseillers régionaux et des conseillers du District de Bamakos’inscrit dans le cadre des dispositions de la loi électorale qui prévoient que dans les 48 heures qui suivent la déclaration de candidature, le mandataire du candidat ou de la liste de candidats doit verser une participation non remboursable aux frais électoraux. Le décret fixe à 5000 FCFA le montant de la participation.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :