Skip to content

Un opposant pour la réconciliation

by sur 4 août 2015

Lundi, le conseil des ministres a nommé un opposant à la tête de la commission vérité, justice et réconciliation.

Ousmane Oumarou Sidibé, personnalité importante de l’URD de Soumeilou Cissé, est loin d’être un inconnu, comme le montre son CV ci-dessous.

Réconciliation nationale : Un opposant à la tête de la Commission vérité, justice et réconciliation

Par L’Indicateur du Renouveau – 3 août 2015

Le conseil des ministres a procédé hier à la nomination à la tête de la Commission vérité, justice et réconciliation, Ousmane Oumarou Sidibé. Cet ancien ministre est un cadre du principal parti de l’opposition, l’URD, dont il est secrétaire politique du bureau exécutif.

Ousmane Oumarou Sidibé Com. Justice et réconciliation

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a porté sa confiance et son choix sur Ousmane Oumarou Sidibé, actuellement professeur à l’université de Bamako.  Cet ancien ministre du Travail, ancien Commissaire au développement institutionnel et ancien Directeur de l’ENA est membre  du principal parti d’opposition, l’URD dont il est secrétaire politique du bureau exécutif.

Il a, auparavant, occupé plusieurs postes : ministre de l’emploi, de la fonction publique et du travail, directeur général de l’École nationale d’administration, ministre de la réforme de l’État, coordinateur du Programme africain pour la participation des travailleurs.

Depuis sa thèse de doctorat en droit soutenue à l’Université de Bordeaux en 1983, il s’intéresse plus particulièrement au droit du travail. Il doit mettre cette riche expérience au service de la réconciliation nationale.

CV Ousmane Oumarou SIDIBE

Nationalité Malienne

Né le 25 décembre 1954 à Kirchamba (Mali)

ETUDES SUPERIEURES

  • Doctorat en Droit (option droit social), Université de Bordeaux I. 1983.
  • Diplôme de l’Ecole Nationale d’Administration du Mali, 1978.

CARRIERE UNIVERSITAIRE

  • Professeur à la faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université de Bamako, depuis2006 ;
  • Directeur de l’Ecole Nationale d’Administration, (1996 – 1997) ;
  • Coordonnateur du Programme Africain de Recherche pour le Développement de la Participation Démocratique des Travailleurs (PADEP) Centre Régional de Bamako, (1995) ;
  • Maître de conférence à l’Université de Bamako, (1992-1993) ;
  • Directeur des Etudes de l’Ecole Nationale d’Administration du Mali, (1985- 1991);
  • Chargé de cours à l’Ecole Nationale d’Administration du Mali, (Droit du travail, Sécurité sociale, Gestion des ressources humaines), 1984.

CARRIERE ADMINISTRATIVE ET POLITIQUE

  • Commissaire au Développement Institutionnel, depuis2001 ;
  • Ministre de l’Emploi, de la Fonction Publique et du Travail, (1994, 1997- 2000) ;
  • Homologue au Directeur des Services Administratifs du Projet de Développement intégré du Kaarta (ODIK) puis chef du service administratif et financier à la direction des Eaux et forêts, (1978- 1980).

PRINCIPALES PUBLICATIONS

Direction d’ouvrages

1.Syndicats africains : A vous maintenant pour une démocratie durable. L’Harmattan mars 1997, co-dirigé avec Gérard Kester, traduit en anglais ;

  1. Démocratie et concertation nationale : la mise en œuvre du Conseil Economique, Social et Culturel du Mali, l’Harmattan, juin 1994, co-dirigé avec Gérard Kester ;

Articles

  1. Entretien sur la politique française d’immigration, co-rédigé avec Rachid FILALI MEKNASSI et Alain SUPIOT, droit social n°3, mars 2007 ;
  2. Quels modèles d’inspiration pour le droit du travail malien depuis le code de 1952 ?, Bulletin de droit comparé du travail et de la sécurité sociale, Université Montesquieu Bordeaux IV, 2005 ;
  3. Réalités africaines et enjeux pour le droit du travail, Bulletin de droit comparé du travail et de la sécurité sociale, Université Montesquieu Bordeaux IV, 1999 ;
  4. La participation dans les Pays d’Afrique Francophone, Revue Etudes et Documents, n°8, Bamako, 1992 ;
  5. La formation du contrat de travail dans les pays francophones d’Afrique, Revue Etudes et Documents, n°7, Bamako, 1986.

Chapitres d’ouvrages

8.L’intégration en Afrique de l’Ouest :évolution des questions institutionnelles et politiques, in Les Etats nations face à l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest : le cas du Mali, Karthala, Collection Hommes et sociétés, 2007 ;

9.Reflections on the right to adequate food in Mali, in Food and human rights in development, volume II, evolving issues and emerging applications, Intersentia, antwerpen-oxford, 2007;

  1. Les migrations facteur de progrès ? Le cas des migrations maliennes en France, in Migrations internationales et marché du travail, sous la direction de I. Daugareilh et F. Vennat, Chronique sociale, 2005,
  2. Comment réussir la participation démocratique en Afrique. Ouvrage collectif sous la direction de K. A. Amankwahet G. Kester, L’Harmattan, mars 1999.

COMMUNICATIONS RECENTES (Sélection)

1.L’impact de l’intégration sous-régionale sur le droit à l’alimentation des couches vulnérables au Mali, 2ème Forum mondial sur les droits de l’Homme, Nantes 10-13 juillet2006 ;

  1. La problématique de l’articulation entre les Programmes sectoriels et la décentralisation au Mali, Congrès de l’Institut d’Administration Publique du Canada, Vancouver, Août2004 ;
  2. Responsabilité sociale de l’entreprise en Afrique : une illustration à partir du cas malien, Séminaire international de droit comparé du travail, des relations professionnelles et de la sécurité sociale, Université Montesquieu Bordeaux IV, Juillet 2004, publié dans les actes du séminaire, COMPTRASEC ;
  3. La sécurité alimentaire à l’épreuve des politiques publiques au Mali, Séminaire national Sud-africain sur le droit à l’alimentation, Université de Pretoria, 23-25 janvier 2002 ;
  4. Réflexions sur le droit à l’alimentation au Mali, 3ème consultation d’experts sur le droit à l’alimentation, Bonn, mars 2001 ;
  5. L’évolution du dialogue social en Afrique, Réunion des experts et praticiens en dialogue social en Afrique francophone, Dakar, 12-15 février2001 ;
  6. Mondialisation et réforme du droit du travail en Afrique, Réunion des experts et praticiens en dialogue social en Afrique francophone, Dakar, 12-15 février2001 ;
  7. La formation :enjeux sociétal à appréhender à travers la création de réelles instances paritaires, Séminaire international sur la formation professionnelle, Fédération nationale des mines et de l’Energie de France, Bamako, 13-15 novembre 2001.

PRINCIPALES MISSIONS D’ETUDE

De nombreuses missions d’étude pour le compte du Gouvernement du Mali et des institutions internationales dans les domaines de l’enseignement supérieur, du travail et de la réforme de l’Etat :

  1. Document de stratégie du Programme de Développement Institutionnel, CDI, (octobre- décembre 2003) ;
  2. Cadre de mise en œuvre de la Politique sociale pour l ‘Afrique : cas du Mali, BIT (Novembre 2003) ;
  3. Politique syndicale et dialogue social au Mali, Fondation Friedrich Ebert, (Décembre 2003) ;
  4. La coopération tripartite, le dialogue social et les relations professionnelles au Mali, BIT-PRODIAF, (Avril 2002) ;
  5. Le dialogue social dans la fonction publique malienne, BIT, (Septembre 2000) ;
  6. Conduite des études pour la mise en place d’un Programme de Développement Institutionnel (PDI) au Mali, Présidence de la République du Mali (juin- décembre 1995) ;
  7. Etude sur la restructuration de l’Enseignement Supérieur au Mali, Ministère de l’enseignement supérieur du Mali, (juin 1995) ;
  8. Etude d’un projet de formation des travailleurs pour les pays d’Afrique francophone, Internationale des Services Publics,(juin 1995) ;
  9. Etude sur le Statut du personnel Enseignant des écoles communautaires, Ministère de l’Education de Base du Mali, (février 1995) ;
  10. Diagnostic des structures du Ministère de l’Education de Base et propositions de réforme, Ministère de l’Education de Base du Mali, (février 1995) ;
  11. Etude d’une stratégie d’implantation des centres d’animation pédagogique, Ministère de l’Education de Base du Mali, (janvier 1995) ;
  12. Etude d’une stratégie de mise en place du Conseil Economique Social et Culturel du Mali, Présidence de la République du Mali, (juin 1994) ;
  13. Etude des besoins en formation dans la Fonction Publique Malienne. Communauté Economique Africaine, (juin 1991) ;
  14. Restructuration de l’Institut de Productivité et de Gestion Prévisionnelle, Ministère du plan du Mali, (mai 1989) ;

AUTRES ACTIVITES

  1. Membre du comité préparatoire des Etats généraux de lutte la corruption au Mali nommé par le Premier Ministre, (2008) ;
  2. Membre du conseil scientifique de l’Institut d’Etudes avancées de Nantes ;
  3. Membre du groupe de référence sur le travail des enfants à FAFO en Norvège (2002-2003) ;
  4. Membre du Conseil d’Administration du Centre Africain de Recherche en Administration pour le Développement (CAFRAD), Tanger, (1993-1994) ;
  5. Membre du Conseil d’Administration du BIT (58ème Session) et de la Conférence International du Travail (1993, 1997, 1998, 1999,2000) ;
  6. Membre du Jury du Recrutement du Personnel Cadre de l’Institut National de

Prévoyance Sociale (1990-1991).

  1. Membre du Jury des Concours de Recrutement des Magistrats et Avocats

(1988 – 1990).

  1. Conférencier à l’Institut d’Etudes Judiciaires du Mali (1985 – 1986).

DISTINCTIONS 

Chevalier de l’Ordre national du Mali

SourceL’Indicateur du Renouveau

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :