Skip to content

Appui européen à la régionalisation

by sur 6 août 2015

Mise à jour lundi 10 août 2015

L’Union européenne et l’Allemagne aide le Mali à se régionaliser et à réformer l’Etat.

PROGRAMME D’APPUI A LA DECENTRALISATION ET A LA REFORME DE L’ETAT : Pour un coût total de 1,26 milliard de FCFA, le programme ambitionne de toucher en trois ans 44% de la population malienne dans les régions de Kayes, Ségou et Mopti

Dieudonné Tembely – InfoSept – 10 août 2015

La salle de conférence du ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation a servi de cadre la semaine dernière au lancement du Programme d’appui à la décentralisation et à la réforme de l’Etat (PADRE). Ce nouveau programme d’un montant de 1,26 milliard est lancé en partenariat avec la coopération allemande, GIZ.

Le lancement de ce programme qui s’est déroulé  à la faveur d’un atelier d’échanges et de partage des objectifs et champs d’action dudit programme. La rencontre présidée par le secrétaire général du département, M. Ibrahima Hama, s’est déroulée en présence du directeur résident de la GIZ à Bamako, Juegen Koch, du chargé d’affaires de l’ambassade de l’Allemagne, Jens Urban et de plusieurs autres personnalités.

Ce nouveau programme, d’un coût global de 1,26 milliard de FCFA, est né des expériences positives cumulées du Programme d’appui aux collectivités territoriales (PACT), lui aussi fruit de la coopération Mali-Allemagne. Ce programme a été exécuté en trois phases de janvier 2002 à mars 2015.

D’une durée de trois ans, allant d’avril 2015 à mars 2018, le PADRE couvrira essentiellement les régions de Kayes, Ségou et Mopti. Il ambitionne de toucher 6,4 millions de personnes, soit 44% de la population malienne.

Conçu lors des négociations intergouvernementales Mali-Allemagne de mai 2014, le PADRE vise à renforcer les capacités de l’Etat à mobiliser les ressources financières, à promouvoir le développement économique régional et à délivrer des services publics de base à travers des collectivités territoriales renforcées dans le respect des principes de bonne gouvernance.

Le programme intervient, selon le directeur résident de la GIZ, dans le cadre institutionnel de la décentralisation, de la décentralisation fiscale, des finances locales et du contrôle financier, du renforcement des performances économiques des régions et du renforcement des mécanismes de contrôle étatique et citoyen des investissements des Collectivités territoriales.

« Au regard de la nouvelle impulsion donnée au processus de la réforme de l’Etat qui met la régionalisation au cœur du renforcement de la décentralisation, j’ose espérer que ce nouveau programme contribuera significativement à l’atteinte des objectifs du nouveau Cadre de politique nationale de décentralisation 2015-2024 en cours d’élaboration », a indiqué Ibrahima Hama. Il a souhaité l’accompagnement de la coopération allemande dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation de Bamako, principalement dans ses aspects relatifs à la décentralisation et à la réforme de l’Etat.

Programme d’appui à la décentralisation et à la réforme de l’Etat (PADRE) : L’Allemagne (GIZ) et l’UE vont débloquer 14 milliards F CFA pour impulser la régionalisation

Bruno D SEGBEDJI – L’Indépendant du 6 août 2015

La salle de conférence du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation a servi de cadre, hier mardi 4 août à la cérémonie de lancement du programme d’appui à la décentralisation et à la réforme de l’Etat (PADRE). Financé à hauteur de 21 millions près de 14 milliards F CFA) par le GIZ et l’UE, ce programme a pour objectif d’appuyer fortement le processus de régionalisation, l’un des axes majeurs de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

A  l’ouverture de la rencontre le Secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Ibrahima Hamma a, au nom de son ministre, indiqué que ce programme est né des expériences positives cumulées du Programme d’appui aux collectivités territoriales (PACT). Le PADRE, a-t-il souligné, est financé par la coopération allemande à travers le GIZ, appuyé par l’UE. Son pôle prioritaire est  » Décentralisation et bonne gouvernance  » qui a été conçu lors des négociations intergouvernementales Mali-Allemagne de mai 2014.

A le croire, il vise comme objectif global  » le renforcement des capacités de l’Etat à mobiliser les ressources financières, à promouvoir le développement économique régional et à livrer des services publics de base à travers des collectivités territoriales renforcées dans le respect des principes de bonne gouvernance « .

Pour Ibrahima Hamma, au regard de la nouvelle impulsion donnée au processus de la réforme de l’Etat qui met la régionalisation au cœur du renforcement de la décentralisation, il faut espérer que le PADRE va contribuer significativement à l’atteinte des objectifs du nouveau cadre de politique nationale de décentralisation 2015-2024 en cours d’élaboration. Il a alors adressé les remerciements et les encouragements du ministre pour  » les efforts louables déployés pendant toute la durée de l’exécution du programme précédent et dont les résultats sont sans commentaire « .

Auparavant, le Directeur du GIZ, Juergen Koch a mis l’accent sur l’importance vitale de la régionalisation dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord de paix du 20 juin 2015. Il a aussi rappelé les actions que son organisme mène au Mali sur le plan de l’appui à la décentralisation, du développement agricole mais aussi par rapport à l’adaptation aux changements climatiques à l’assainissement et à la disponibilité de l’eau dans les zones rurales.

Pour sa part, le Chargé d’Affaires de l’ambassade d’Allemagne au Mali, Jens Urban, a réaffirmé la volonté de son pays de soutenir avec détermination la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, notamment pour ce qui concerne le programme de la décentralisation. Il a indiqué que l’Allemagne a une bonne expérience en matière de décentralisation avec des arbitrages et des discussions dans la gestion et le partage des compétences et des ressources entre l’Etat fédéral et les Etats fédérés (les lands). Avant d’ajouter que l’Allemagne est prête à partager ces expériences avec le Mali.

 

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :