Skip to content

Attaques à Baguinéda et Gabery

by sur 10 août 2015

Une gendarmerie attaquée à 30 km de Bamako (pas de victimes, mais des dégâts) et 10 morts près de Tombouctou, (peut-être à la suite des arrestations opérés dans le cadre de l’assassinat de 11 gardes nationaux à Gourma Rharoust ?), la violence semble s’installer dans le pays.

Des hommes armés tuent 10 civils à Gabery (région de Tombouctou)

A.Diakité – Malijet – 9 août 2015

La violence armée continue de plus belle au Mali. Les ennemis de la paix sont en train de tisser une couronne infernale sur la tête des Maliens. Les attaques sont pratiquement quotidiennes sur la terre hospitalière de Kankou Moussa.

C’est ainsi que nous venons d’apprendre que des hommes armés ont tué ce dimanche 10 civils dans le village de Gabery, dans le Gourma, région de Tombouctou. Il s’agit bien du cercle de triste mémoire où une dizaine de Gardes ont été tués il n’y a pas longtemps. Le hic, c’est qu’à chaque fois, les assaillants arrivent à surprendre ou à déjouer le dispositif sécuritaire pour commettre leurs crimes odieux et lâches avant de s’évaporer dans la nature. Des sources parlent d’un possible règlement de comptes consécutif aux arrestations opérées par l’armée malienne suite à l’attaque du Camp des Gardes à Gourma-Rharous.

Notre pays ne fait que s’enfoncer dans une tragédie sécuritaire avec des attaques en tout temps et en tout lieu. De Nampala à Gourma-Rharous en passant par Sévaré, Baguinéda et aujourd’hui Gabery. Personne n’est maintenant à l’abri sauf les terroristes qui semblent avoir le vent en poupe ces derniers temps malgré tout.

Les terroristes se rapprochent de Bamako : Des hommes armés non identifiés ont attaqué, ce matin, la Brigade de gendarmerie de Baguinéda

Site Koulouba le 8 août 2015

Ce n’est pas un rêve, mais bien une (triste) réalité : La menace terroriste se rapproche chaque jour un peu plus de Bamako. En effet, 72 heures seulement après Sévaré (Mopti) où ils ont signé une prise d’otages qui s’est finalement terminée dans un bain de sang (5 soldats maliens, un agent de la Minusma, 2 civils  et 4 assaillants, tués), les terroristes n’ont aujourd’hui qu’un seul objectif : frapper Bamako au cœur.

Pour atteindre leur cible, ils procèdent le plus souvent par des actions de harcèlements des positions des forces armées et de sécurité. Objectif ? Tester leur capacité de riposte.  Ce qui s’est passé, ce samedi, à Baguineda (une localité située à 30 Km de Bamako), procède de la même méthode de harcèlement.

En effet, ce jour, 8 août 2015, des hommes armés, non identifiés, ont fait une incursion à Baguineda, avec des: «La illaha Illa la !», selon des témoins. Lourdement armés, ils (les assaillants) se sont, ensuite attaqués à la Brigade territoriale de la gendarmerie de la localité. L’on ne déplore aucune perte en vie humaine, mais les agresseurs, avant de fondre dans la nature, ont calciné le véhicule de commandement de la Brigade et saccagés  des bâtiments.  C’est donc dire que le moment n’est vraiment pas indiqué pour le gouvernement Modibo Keïta, de prendre des vacances, alors que la menace plane sur Bamako.

Advertisements
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :