Skip to content

Au Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur

by sur 20 août 2015

Cette institution née à la suite des événements de 1991 a des buts bien précis qu’il est parfois bon de rappeler, notamment le rôle de la diaspora.

Le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur tient sa conférence élective

Yattara Ibrahim – L’Informateur – 19 août 2015

Le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur est né de la nécessité de la participation effective de la diaspora malienne à l’œuvre de construction nationale, qui a été une préoccupation des autorités de la transition malienne après les évènements de mars 1991.

A cet effet, la communauté malienne de l’extérieur a été conviée par les autorités de la transition pour participer activement aux activités de la conférence nationale du 29 juillet au 12 août 1991 à Bamako. C’était une reconnaissance nationale de l’œuvre de construction nationale et de la participation combien importante et significative des Maliens de l’extérieur à l’effort de développement socio-économique, culturel et politique.

Au sortir de la conférence nationale, les délégués de toutes sensibilités confondues ont émis le vœu de voir très prochainement la mise en place « d’une institution » regroupant l’ensemble des Maliens de l’extérieur dans une seule et unique organisation. C’est là qu’est partie pour la première fois, l’idée de création d’une structure devant fédérer l’ensemble des comités, amicales, associations culturelles ou de développement existant au sein de la communauté malienne de l’extérieur en une seule entité.

C’est ainsi que du 9 au 11 novembre 1991, les délégués des Maliens de l’extérieur présents à la conférence nationale ont posé l’acte de création du Haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME).

La réponse aux problèmes des ME

La création d’une telle organisation a suscité beaucoup d’espoir et d’estime tant du côté des intéressés eux-mêmes (les Maliens de l’extérieur) que de l’ensemble de la communauté nationale toute entière à commencer par les plus hautes autorités du pays pendant la transition d’abord, et celle de la troisième République par la suite. L’initiative a été saluée par les Maliens de l’extérieur de par les besoins croissants à travers le monde, de se retrouver, d’échanger et de contribuer à la construction nationale.

Le bureau exécutif actuel du Haut conseil des Maliens de l’extérieur dirigé par Habib Sylla du conseil de base des Maliens de Gabon a été mis en place le 16 février 2009, pour une durée de 5 ans.

Si le Haut conseil des Maliens de l’extérieur a obtenu son récépissé le 7 septembre 1993, il a fallu attendre 22 ans pour attribuer à la structure le statut d’utilité publique consacré par le  décret n°09-594/P-RM du 3 novembre 2009. Cette reconnaissance à l’actif du bureau de Habib Sylla a conféré la possibilité d’obtenir des subventions de l’Etat. Le HCME est un organe consultatif à caractère associatif, apolitique, laïc, non discriminatoire et à but non lucratif.

Objectifs du HCME

Ses objectifs sont : représenter les Maliens de l’extérieur dans les instances et les institutions nationales ; rassembler tous les ressortissants maliens résidant à l’extérieur sans distinction d’origine régionale, ethnique, religieuse, sociale, de sexe et de profession ; promouvoir l’unité et la solidarité entre les Maliens de l’extérieur ; porter assistance aux Maliens de l’extérieur dans leur pays de résidence ; susciter leur contribution au développement économique, environnemental, social, culturel et sportif du Mali ; promouvoir la paix et l’intégration entre les peuples. A cet effet, le HCME encourage les ressortissants maliens à participer plus activement au développement économique, environnemental, social et culturel du pays d’origine ; favorise l’émergence de groupes d’investisseurs au sein des communautés maliennes de l’extérieur.

Le HCME compte 59 conseils de base et 5 points focaux (représentations qui ne respectent les normes de CME) à travers le monde et repartis entre 7 zones (Afrique de l’Ouest, Afrique du Nord et corne de l’Afrique, Afrique centrale, Afrique australe et orientale, Amérique, Asie, Europe). Les instances du HCME sont la conférence au niveau national et l’Assemblée générale au niveau des Conseils des Maliens de l’extérieur dans les pays de résidence.

Le HCME depuis 2009 

Plusieurs rencontres ont été organisées par le HCME dont les plus marquantes sont les Fora de la diaspora. Du 11 au 13 décembre 2009, cette équipe du HCME réalise le premier forum des investisseurs de la diaspora malienne (FIDIMA), qui a permis de dégager les possibilités d’investissements au Mali et les pistes qui peuvent intéresser la diaspora.

Du 29 au 31 juillet 2010, s’est tenu à Bamako le premier forum de la diaspora intellectuelle, scientifique et technique du Mali (DISTM). Ce forum a permis à la diaspora intellectuelle du Mali de se retrouver et de parler des pistes de développement du pays. Une conférence extraordinaire des Maliens de l’extérieur à Bamako s’est tenue le 15 septembre 2010 pour réviser et adopter les statuts et règlements.

Soucieux de voir le Mali retrouver la paix et la stabilité et l’unité nationale, le président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, Habib Sylla a remis aux autorités maliennes, une contribution de 100 millions de FCFA en janvier 2013.

La conférence du Haut conseil des Maliens de l’Extérieur aura lieu du 21  au 23 août 2015. Qui sont les participants de ce grand rassemblement des Maliens de l’Extérieur ? La Conférence est l’instance suprême chargée de définir les orientations du Haut conseil des Maliens de l’extérieur.  Elle est composée de 5 délégués dûment mandatés par chaque Conseil des Maliens de l’extérieur; des membres du Conseil des Présidents ; des représentants du HCME dans les institutions de la République, avec voix délibérative ; des Présidents d’honneur ; des observateurs.

En se portant candidat en 2009 pour briguer la présidence du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME), Habib Sylla s’est inscrit dans une dynamique de« changement dans le dialogue et la paix ». Cet élan combien salutaire se poursuit toujours. La paix et la stabilité dans les regroupements de nos compatriotes à l’étranger sont devenues une réalité. Des efforts restent cependant à faire pour surmonter certaines questions de souveraineté des pays d’accueil, qui contrarient souvent les intérêts de la diaspora malienne.

Depuis quelques jours, Bamako continue de recevoir l’affluence des Maliens de l’Extérieur qui préparent l’instance suprême du Haut conseil des Maliens de l’Extérieur, la Conférence nationale, prévue du 21 au 23 août 2015.  Elle est l’occasion de retrouvailles pour l’ensemble de nos compatriotes vivant à l’extérieur qui viendront s’expliquer sur le devenir de leur organisation et de sa contribution dans la construction de notre pays, qui en a fortement besoin.

Cette rencontre de nos compatriotes de la diaspora est l’occasion d’insuffler une dynamique nouvelle à l’organisation pour davantage de développement, la paix et la stabilité dans tous les regroupements de nos compatriotes à l’étranger.

Bien des défis ont été relevés par l’équipe du président Habib Sylla qui a été élu dans un contexte de divergences graves dans bien des Conseils de base des Maliens de l’Extérieur (CME). Aujourd’hui, l’heure est à bien des avancées significatives, grâce à une entente dans les différents Conseils de base. Ce bureau a fait profiter au maximum, le pays des efforts de la diaspora, tout en s’attelant à trouver une solution durable aux problèmes des expatriés.

En effet, le bureau de Habib Sylla a été confronté à bien des difficultés dépendantes des questions de souveraineté de certains pays d’accueil, dont les lois s’imposent et contrarient souvent des intérêts de nos compatriotes. Les efforts consentis sont à la taille des défis rencontrés dans les pays d’accueil. « Nous avons obtenu et rétabli durablement la cohésion et l’unité au sein des Maliens de l’extérieur », a indiqué Sofara Kalilou, porte parole du candidat.

« Le changement dans la concertation et l’unité », commente le porte-parole, Sofara Kalilou, membre du Conseil des Maliens du Gabon. Toutefois, bien des résultats restent inachevés, des recommandations pertinentes des fora ne sont pas encore mis en œuvre, l’Etat ne jouant toujours pas son rôle à part en entière.

La trame Habib Sylla

Depuis son élection en février 2009, Habib Sylla a réussi à rassembler les Maliens de l’Extérieur. Il a fait honneur au Conseil du Gabon, les Maliens de l’Afrique central et de l’Afrique en général, dont il a été le candidat en 2009, pour se voir devenir le président de tous les Maliens de l’Extérieur. Natif du cercle de Nioro, plus précisément de Gorel, Habib Sylla est un opérateur économique expatrié au Gabon, avec résidence à Libreville.

Ce premier mandat de Habib Sylla, à la tête du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, a été marqué par une franche collaboration des membres de son équipe, qui ne tardera pas à présenter son bilan à la conférence. Un bilan présenté comme étant largement positif par des Maliens de l’Extérieur contacté. Ce qui expliquerait la confiance et le choix de nombreux Conseils de base, pour qu’il rempile.

 Le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, d’hier à aujourd’hui

A.D. –  Malijet 16 août 2015

Le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME) tient sa Conférence élective la semaine prochaine, précisément du 21 au 23 août 2015. La tenue de cette instance nous donne l’opportunité de jeter un regard rétrospectif sur l’institution dirigée par Habib Sylla à partir de février 2009.

Le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur est né de la nécessité de la participation effective de la diaspora malienne à l’œuvre de construction nationale, qui a été une préoccupation des autorités de la transition malienne après les évènements de mars 1991.

A cet effet, la communauté malienne de l’extérieur a été conviée par les autorités de la transition pour participer activement aux activités de la conférence nationale du 29 juillet au 12 août 1991 à Bamako. C’était une reconnaissance nationale de l’œuvre de construction nationale et de la participation combien importante et significative des Maliens de l’extérieur à l’effort de développement socio-économique, culturel et politique.

Au sortir de la conférence nationale, les délégués de toutes sensibilités confondues ont émis le vœu de voir très prochainement la mise en place « d’une institution » regroupant l’ensemble des Maliens de l’extérieur dans une seule et unique organisation. C’est là qu’est partie pour la première fois, l’idée de création d’une structure devant fédérer l’ensemble des comités, amicales, associations culturelles ou de développement existant au sein de la communauté malienne de l’extérieur en une seule entité.

C’est ainsi que du 9 au 11 novembre 1991, les délégués des Maliens de l’extérieur présents à la conférence nationale ont posé l’acte de création du Haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME).

La réponse aux problèmes des ME

La création d’une telle organisation a suscité beaucoup d’espoir et d’estime tant du côté des intéressés eux-mêmes (les Maliens de l’extérieur) que de l’ensemble de la communauté nationale toute entière à commencer par les plus hautes autorités du pays pendant la transition d’abord, et celle de la troisième République par la suite. L’initiative a été saluée par les Maliens de l’extérieur de par les besoins croissants à travers le monde, de se retrouver, d’échanger et de contribuer à la construction nationale.

Le bureau exécutif actuel du Haut conseil des Maliens de l’extérieur dirigé par Habib Sylla du conseil de base des Maliens de Gabon a été mis en place le 16 février 2009, pour une durée de 5 ans. Si le Haut conseil des Maliens de l’extérieur a obtenu son récépissé le 7 septembre 1993, il a fallu attendre 22 ans pour attribuer à la structure le statut d’utilité publique consacré par le  décret n°09-594/P-RM du 3 novembre 2009.

Cette reconnaissance à l’actif du bureau de Habib Sylla a conféré la possibilité d’obtenir des subventions de l’Etat. Le HCME est un organe consultatif à caractère associatif, apolitique, laïc, non discriminatoire et à but non lucratif.

Objectifs du HCME

Ses objectifs sont : représenter les Maliens de l’extérieur dans les instances et les institutions nationales ; rassembler tous les ressortissants maliens résidant à l’extérieur sans distinction d’origine régionale, ethnique, religieuse, sociale, de sexe et de profession ; promouvoir l’unité et la solidarité entre les Maliens de l’extérieur ; porter assistance aux Maliens de l’extérieur dans leur pays de résidence ; susciter leur contribution au développement économique, environnemental, social, culturel et sportif du Mali ; promouvoir la paix et l’intégration entre les peuples.

A cet effet, le HCME encourage les ressortissants maliens à participer plus activement au développement économique, environnemental, social et culturel du pays d’origine ; favorise l’émergence de groupes d’investisseurs au sein des communautés maliennes de l’extérieur.

Le HCME compte 59 conseils de base et 5 points focaux (représentations qui ne respectent les normes de CME) à travers le monde et repartis entre 7 zones (Afrique de l’Ouest, Afrique du Nord et corne de l’Afrique, Afrique centrale, Afrique australe et orientale, Amérique, Asie, Europe). Les instances du HCME sont la  conférence au niveau national et l’Assemblée générale au niveau des Conseils des Maliens de l’extérieur dans les pays de résidence.

Le HCME depuis 2009 

Plusieurs rencontres ont été organisées par le HCME dont les plus marquantes sont les Fora de la diaspora. Du 11 au 13 décembre 2009, cette équipe du HCME réalise le premier forum des investisseurs de la diaspora malienne (FIDIMA), qui a permis de dégager les possibilités d’investissements au Mali et les pistes qui peuvent intéresser la diaspora.

Du 29 au 31 juillet 2010, s’est tenu à Bamako le premier forum de la diaspora intellectuelle, scientifique et technique du Mali (DISTM). Ce forum a permis à la diaspora intellectuelle du Mali de se retrouver et de parler des pistes de développement du pays. Une conférence extraordinaire des Maliens de l’extérieur à Bamako s’est tenue le 15 septembre 2010 pour réviser et adopter les statuts et règlements.

Soucieux de voir le Mali retrouver la paix et la stabilité et l’unité nationale, le président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, Habib Sylla a remis aux autorités maliennes, une contribution de 100 millions de FCFA en janvier 2013.

La conférence du Haut conseil des Maliens de l’Extérieur aura lieu du 21  au 23 août 2015. Qui sont les participants de ce grand rassemblement des Maliens de l’Extérieur ? La Conférence est l’instance suprême chargée de définir les orientations du Haut conseil des Maliens de l’extérieur.  Elle est composée de 5 délégués dûment mandatés par chaque Conseil des Maliens de l’extérieur; des membres du Conseil des Présidents ; des représentants du HCME dans les institutions de la République, avec voix délibérative ; des Présidents d’honneur ; des observateurs.

En se portant candidat en 2009 pour briguer la présidence du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME), Habib Sylla s’est inscrit dans une dynamique de « changement dans le dialogue et la paix ». Cet élan combien salutaire se poursuit toujours. La paix et la stabilité dans les regroupements de nos compatriotes à l’étranger sont devenues une réalité. Des efforts restent cependant à faire pour surmonter certaines questions de souveraineté des pays d’accueil, qui contrarient souvent les intérêts de la diaspora malienne.

Depuis quelques jours, Bamako continue de recevoir l’affluence des Maliens de l’Extérieur qui préparent l’instance suprême du Haut conseil des Maliens de l’Extérieur, la Conférence nationale, prévue du 21 au 23 août 2015.  Elle est l’occasion de retrouvailles pour l’ensemble de nos compatriotes vivant à l’extérieur qui viendront s’expliquer sur le devenir de leur organisation et de sa contribution dans la construction de notre pays, qui en a fortement besoin.

Cette rencontre de nos compatriotes de la diaspora est l’occasion d’insuffler une dynamique nouvelle à l’organisation pour davantage de développement, la paix et la stabilité dans tous les regroupements de nos compatriotes à l’étranger.

Bien des défis ont été relevés par l’équipe du président Habib Sylla qui a été élu dans un contexte de divergences graves dans bien des Conseils de base des Maliens de l’Extérieur (CME). Aujourd’hui, l’heure est à bien des avancées significatives, grâce à une entente dans les différents Conseils de base. Ce bureau a fait profiter au maximum, le pays des efforts de la diaspora, tout en s’attelant à trouver une solution durable aux problèmes des expatriés. En effet, le bureau de Habib Sylla a été confronté à bien des difficultés dépendantes des questions de souveraineté de certains pays d’accueil, dont les lois s’imposent et contrarient souvent des intérêts de nos compatriotes. Les efforts consentis sont à la taille des défis rencontrés dans les pays d’accueil. « Nous avons obtenu et rétabli durablement la cohésion et l’unité au sein des Maliens de l’extérieur », a indiqué Sofara Kalilou, porte parole du candidat. « Le changement dans la concertation et l’unité », commente le porte-parole, Sofara Kalilou, membre du Conseil des Maliens du Gabon.

Toutefois, bien des résultats restent inachevés, des recommandations pertinentes des fora ne sont pas encore mis en œuvre, l’Etat ne jouant toujours pas son rôle à part entière.

La trame Habib Sylla

Depuis son élection en février 2009, Habib Sylla a réussi à rassembler les Maliens de l’Extérieur. Il a fait honneur au Conseil du Gabon, les Maliens de l’Afrique centrale et de l’Afrique en général, dont il a été le candidat en 2009, pour se voir devenir le président de tous les Maliens de l’Extérieur.

Natif du cercle de Nioro, plus précisément de Gorel, Habib Sylla est un opérateur économique expatrié au Gabon, avec résidence à Libreville.

Ce premier mandat de Habib Sylla, à la tête du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, a été marqué par une franche collaboration des membres de son équipe, qui ne tardera pas à présenter son bilan à la conférence. Un bilan présenté comme étant largement positif par des Maliens de l’Extérieur contacté. Ce qui expliquerait la confiance et le choix de nombreux Conseils de base, pour qu’il rempile.

 

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :