Skip to content

Officiel : troisième report des élections locales

by sur 24 septembre 2015

Le troisième report des élections communales et régionales (qui devaient avoir lieu le 25 octobre) a été officiellement annoncé de manière assez curieuse, révélatrice des tensions et oppositions entre différentes tendances.

On sait que le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Abdoulaye Idrissa Maiga,  a toujours prétendu (jusqu’à l’obstination aveugle) que les élections pouvaient être tenues dans les délais sur tout le territoire…

Le communiqué officiel rendant compte des travaux du conseil des ministres (tenu exceptionnellement lundi 21 septembre alors qu’il a habituellement lieu le mercredi tombant, cette semaine, entre la célébration du 55ème anniversaire de l’indépendance le 22 et la célébration de la Tabaski le 24) se terminait ainsi :

« Le Conseil des Ministres a décidé d’être à l’écoute de la classe politique et des organisations de la société civile et a invité le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation à examiner avec celles-ci les conditions requises pour la mise en œuvre des conclusions des réunions de concertation du 15 septembre 2015″.

Mais le communiqué officiel annonçant le report était lu au JT de 20h hier soir, comme étant daté du 21… tout comme le compte-rendu de la réunion du conseil des ministre évoqué ci-dessus !

Les élections locales sont donc reportées pour la troisième fois,  mais sans date, avec juste une précaution : l’annonce de la création d’un cadre de concertation qui sera « prochainement convoqué à l’effet de définir les modalités du report« , et cette précision : « le gouvernement saisira l’Assemblée nationale pour les mesures appropriées à prendre« …

Mali: les élections régionales et communales repoussées

Par RFI –  le 24-09-2015 à 00:59

Au Mali, après une dizaine de jours de polémique, c’est officiel : les élections régionales et communales initialement prévues dans un mois seront reportées. L’annonce a été faite mercredi 23 septembre par le gouvernement malien sans précision d’une nouvelle date.

Des partis politiques de l’opposition à ceux de la majorité présidentielle, des groupes armés pro-Bamako de la plateforme aux ex-rebelles de la CMA, tous demandaient le report de ces élections. Un consensus plutôt exceptionnel et qui a donc été entendu par les autorités maliennes. Les élections régionales et communales n’auront pas lieu le 25 octobre prochain, comme prévu. On ne connaît pas encore la nouvelle date, mais le gouvernement précise qu’« un cadre de concertation sera prochainement convoqué » pour « définir les modalités du report. »

Ces élections ont déjà été repoussées à deux reprises depuis mars 2014, raison pour laquelle les autorités souhaitaient initialement maintenir l’échéance du 25 octobre. Mais les partisans d’une nouvelle date ne manquaient pas d’arguments : le contexte sécuritaire dégradé avec des attaques terroristes nombreuses depuis le mois d’août, le manque de personnel administratif dans le Nord ou encore le retour inachevé des réfugiés vivants toujours dans les pays voisins.

Certaines voix estimaient enfin que la tenue de ces élections dans un délai aussi rapide ne respectait pas les termes de l’accord de paix signé le 20 juin dernier entre le gouvernement malien et les groupes armés du Nord.

Les élections communales, régionales et du district reportées à une date ultérieure

Papa Sow/Maliweb.net le 23 septembre 2015

 

Suite à la rencontre de concertation tenue, le mardi 15 septembre dernier, entre le ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation, la société civile et la classe politique, le  gouvernement, au regard de la demande majoritaire (des organisations de la société civile et de la classe politique de la majorité comme de l’opposition), vient d’accepter le principe du report de ce scrutin prévu pour le 25 octobre 2015.

C’est, à travers un communiqué lu au cours du journal Tv, édition de 20h, que le gouvernement a informé l’opinion de sa décision. Une décision qui fait suite aux dénonciations émanant actuellement d’une frange importante de notre société et pour laquelle certains facteurs imposent aujourd’hui le report ; entre autres, l’insécurité (qui ne permet pas la bonne tenue des élections dans certaines localités du pays) et le retour non encore effectif des réfugiés…

C’est à la suite du compte rendu fait par le MATD des ces rencontres de concertations avec la société civile et la classe politique, que le gouvernement a, finalement adopté le principe du report des élections communales, régionales et du district. «Dans les jours à venir les mesures réglementaires seront prises concernant ce report», précise le communiqué qui reporte à une date ultérieure le scrutin.

Communiqué du gouvernement : Report des élections communales, régionales et du District de Bamako

Le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation a rendu compte au Conseil des ministres du lundi 21 septembre 2015, des conclusions du cadre de Concertation « Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation- Partis Politiques » et du cadre de concertation « Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation- Organisations de la Société Civile» du mardi 15 septembre 2015.

Le Conseil des Ministres a pris acte de la demande pressante de la classe politique  (opposition comme Majorité) du report des élections, et accepte le principe du report, tout en se réjouissant du niveau satisfaisant de préparation des élections communales, régionales,  et du District de Bamako par le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, la Délégation Générale aux Elections (DGE) et la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

En conséquence,  le Gouvernement du Mali informe l’ensemble des citoyens maliens, les Partis Politiques, les groupements de partis politiques, les candidats indépendants  de même que l’ensemble des partenaires techniques et financiers du Mali que les élections communales, régionales et du District de Bamako sont reportées à une date ultérieure.

Un cadre de concertation sera prochainement convoqué à l’effet de définir les modalités du report.

Le Gouvernement saisira l’Assemblée nationale pour les mesures appropriées à prendre.

Encore une fois, le Gouvernement du Mali remercie tous les citoyens, la classe politique et tous les partenaires pour leur bonne compréhension.

Bamako, le 21 septembre 2015

 

Advertisements
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :