Skip to content

Les manuscrits anciens mis en lumière

by sur 4 octobre 2015

« Paroles de sagesse, les manuscrits anciens du Mali », une opération de promotion qui met en  lumière les manuscrits anciens.

Une série d’évènements pour promouvoir les anciens manuscrits

Source: RFI – 2 octobre 2015

« Paroles de sagesse, les manuscrits anciens du Mali », c’est le nom d’un évènement organisé à partir de ce vendredi 2 octobre au Mali. Un projet financé par le fonds culturel franco-allemand, parrainé par le gouvernement malien et auquel ont collaboré de nombreux acteurs nationaux et internationaux. Pendant plus de deux semaines, dans la capitale malienne et dans plusieurs villes en région, une série d’évènements a pour but de faire connaître les manuscrits de Tombouctou et d’ailleurs.

Des projections de films, des conférences, des expositions, mais également des ateliers pratiques : le programme de « Paroles de sagesse, les manuscrits anciens du Mali » compte une trentaine d’évènements. Son principal objectif est de faire découvrir aux Maliens ce patrimoine qui est le leur.

« Les Maliens connaissent très peu le contenu des manuscrits, donc c’était important pour nous de vulgariser un peu la connaissance autour des manuscrits, explique Sokona Tounkara, de l’Unesco à Bamako. C’est vrai que la plupart des manuscrits sont écrits en langue arabe, ce qui constitue une première barrière. Ensuite, il faut faciliter l’accès à ces manuscrits. L’exposition mise en place présente une dizaine d’ouvrages pour lesquels nous avons fait des petits résumés et cela devrait permettre au public de mieux s’approprier les contenus ».

Au-delà de la capitale Bamako, des évènements sont organisés à Ségou, à Djenné, où l’on trouve également des manuscrits et jusque dans le Nord, à Gao et bien sûr à Tombouctou. Un passage obligé pour Banzoumana Traoré, le coordinateur de l’ONG Savama pour la préservation des manuscrits basée à Tombouctou : « A Tombouctou comme à Gao, nous avons une double mission : ce sont des villes qui ont été victimes de l’occupation en 2012, donc nous voulons les apaiser à travers ce qu’ils détiennent, c’est-à-dire les manuscrits. Ils évoquent le pardon et chaque population locale doit se les approprier pour apporter la cohabitation et la cohésion sociale ».

« Paroles de sagesse, les manuscrits anciens du Mali » propose des évènements programmés jusqu’au 17 octobre.

Culture : DES MANUSCRITS ANCIENS PLUS ACTUELS QU’ON NE LE PENSE

A. DIAKITE – L’Essor – 02/10/2015 

Afin d’expliquer au public le projet culturel « Parole de sagesse – Les manuscrits anciens du Mali » dont le lancement a eu lieu hier après-midi au Musée de Bamako, l’ambassade d’Allemagne et l’Institut français du Mali ont organisé une conférence de presse, ce jeudi. Celle-ci a regroupé à l’institut français, en plus de Josef Hinterseher de l’ambassade d’Allemagne, Corinne Micaelli-Mulholland de l’Institut français, Nadia Ammi de la MINUSMA, le Dr Bazoumana Traoré de l’Ong Savama et Sokona Tounkara, représentante de l’Unesco.

Les écrits anciens des bibliothèques publiques et privées ont subi trois années difficiles marquées par des pillages, destructions, trafics, dégradations, déplore un communiqué de l’Institut français remis à la presse.

C’est pour vulgariser ces manuscrits anciens auprès de la population malienne afin qu’elle s’approprie de ces « trésors » encore méconnus que l’ambassade allemande et l’Institut français organisent « Parole de sagesse – Les manuscrits anciens du Mali ». L’événement va mettre en évidence « les paroles de sagesse » des manuscrits pendant plus de deux semaines (du 1er au 17 octobre) grâce à une programmation riche et diversifiée (expositions, conférences, débats, ateliers, projections) à Bamako, Djenné, Gao, Ségou et Tombouctou.

« Parole de sagesse – Les manuscrits anciens du Mali » incite également à une « réflexion sur les enseignements contemporains de ces écrits » qui traitent de sujets d’actualité, de leçons du vivre ensemble, de sujets qui nous concernent, si l’on en croit les organisateurs de l’événement. Notre population, dans son ensemble, selon le Dr Bazoumana Traoré de l’Ong Savama, a une image incomplète de ces manuscrits. « Les gens pensent que ces manuscrits ne parlent que des hadiths et du prophète Mohamed (PSL). C’est vrai, ils en parlent. Mais au-delà, dans ces manuscrits, il y a notre propre histoire, il y a notre savoir-faire, il y aussi notre savoir-être. Il est temps que les Maliens prennent conscience de cela et aillent vers ces manuscrits. Aujourd’hui, les écoliers, les universitaires, les professeurs n’ont pas l’ambition de travailler sur ces manuscrits. Alors nous voulons vraiment les y inciter, créer cet engouement auprès d’eux pour qu’ils s’intéressent davantage aux manuscrits afin de les exploiter. Il y a, par exemple, des manuscrits qui traitent de la médecine », a-t-il souligné.

L’exposition qui sera proposée au cours de ce grand événement culturel traitera de plusieurs thèmes, a assuré Sokona Tounkara, représentant l’Unesco. « Nous avons proposé une exposition organisée en sept thématiques. Cette exposition représente un peu l’histoire et l’importance des manuscrits anciens. Elle met aussi en évidence le contenu des manuscrits qui parlent de la religion, de la science, mais aussi du thème de la justice », a indiqué Sokona Tounkara. 

Mali : «Paroles de Sagesse- Les manuscrits anciens du Mali»

Source : ministère de la Culture

http://maliactu.net/mali-paroles-de-sagesse-les-manuscrits-anciens-du-mali/

30/09/15 | MaliActu – 30 septembre 2015

Projet porté par l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne et l’Institut français du Mali, bénéficiaire du Fonds culturel franco-allemand 2015. Les écrits anciens des bibliothèques publiques et privées ont connu au cours des trois dernières années de grands dommages : pillage, destruction, trafics, dégradations.

Les conservateurs maliens souhaitent en assurer la protection, la restauration, le retour auprès des populations concernées. La communauté internationale, le gouvernement malien, les fondations, les universités et instituts de recherche, les grandes bibliothèques nationales et privées, les bailleurs bilatéraux, les ONG maliennes se sont engagés pour la protection de cet héritage multiséculaire.

Alors qu’aujourd’hui le Mali s’engage dans un processus de paix et de réconciliation, «Les manuscrits anciens du Mali-Paroles de sagesse» contribuera à la réappropriation d’une mémoire historique et humaniste commune entre cultures arabe, nord africaine et ouest-africaine. Cet événement a pour objectif principal la vulgarisation de ces manuscrits anciens auprès de la population malienne afin qu’elle s’approprie ces «trésors» encore trop inconnus. Il mettra également en lumière leurs «paroles de sagesse» par une programmation riche et diversifiée (expositions, conférences, débats, ateliers projections) se déroulant du 1er au 17 octobre à Bamako et en région (Djenné, Gao, Tombouctou, Ségou).

«Paroles de sagesse» engagera enfin une réflexion sur les enseignements contemporains de ces écrits, maintenant dans la conscience collective l’importance de cet héritage, sa valeur humaniste, ses leçons du vivre ensemble. À long terme, le projet favorisera l’émergence d’une mobilisation nationale et internationale pour la sauvegarde de ce patrimoine national culturel à dimension universelle et pour une coordination renforcée des opérations de sauvegarde entre gouvernement malien et acteurs de la société civile.

Lieux concernés : Assemblée nationale, Bibliothèque Nationale du Mali, Cercle culturel Germano-malien, Cinéma Mérouba, Ecole Normale Supérieure, Faculté des Lettres et des Sciences du Langage, Institut des Hautes Etudes et de Recherches Islamiques Ahmed Baba (IHERI-AB), Institut français du Mali, Musée De Djenné, Musée du Sahel, Musée National du Mali.

Cet événement se déroule sous le parrainage du ministère de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et du ministère de la Réconciliation nationale. Ont apporté leur précieux concours : L’Institut des Hautes Etudes et des Recherches Islamiques Ahmed Baba – IHERI-AB ; L’association pour la sauvegarde et la valorisation des manuscrits pour la défense de la culture islamique –SAVAMA-DCI- un remerciement tout particulier à Dr. Bazoumana Traoré, Coordinateur de SAVAMA-DCI et Président du Comité scientifique de «Paroles de Sagesse».

 

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :