Skip to content

IBK en France : les questions des Maliens

by sur 20 octobre 2015

La visite d’Etat du président Ibrahim Boubacar Keïta a commencé en France, mais la presse malienne et la population se posent encore des questions…

Visite d’Etat du Président IBK en France, ce mardi : La France changerait-elle de fusil d’épaule ?

Sory de Motti – La nouvelle patrie – 20 octobre 2015

Hier voué aux gémonies par une presse qu’on qualifiait de proche, très proche du palais de l’Elysée, le Président Ibrahim Boubacar Keïta du Mali, fait aujourd’hui l’objet de toutes les convoitises, de toutes les attentions bienveillantes de la part de notre amie, la France, celle de François Hollande.

Une visite d’Etat, la première de par son contexte. Une visite d’Etat suivie et pleine de promesses pour un Mali qui voit désormais très grand avec en tête son président, celui la même qui aurait tout essuyé au nom de son Mali, pour le bonheur et l’honneur des maliens.

C’est donc aujourd’hui, mardi, que notre président, à la tête d’une forte délégation  s’envole pour Paris, la capitale française, où, il co-présidera aux côtés du président Hollande, un grand sommet relatif au développement du Mali avec en toile de fond, le traitement des questions liées à la mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation nationale issu des négociations, d’Alger signé ici au Mali, au mois de juin dernier.

Déjà à Paris, selon des sources dignes de foi, les petits plats argentés sont entreposés dans les grands, l’Elysée et partant tous les bâtiments et édifices publics de la capitale sont parés aux couleurs vert-jaune et rouge du Mali. Un tapis rouge roulant du salon VIP de l’aéroport où se posera l’aéronef présidentiel, au palais de l’Elysée.

Une glorieuse retrouvaille entre IBK et la France, cette France qu’il continue de chérir pour plusieurs raisons, mais cette France au sein de laquelle, des esprits malveillants ont sans succès tenté de le salir. Tout ou presque tout aura été dit à son propos. Que Dieu aide la vérité, répondra notre président aux perfides attaques.

Dieu a – t – il répondu ?

Il ne pouvait en être autrement. ‘’Aujourd’hui c’est aujourd’hui, Dieu le puissant, Dieu le miséricordieux a levé ce jour de gloire’’.

Traduit littéralement, vous rencontreriez sans doute la vieille et mythique chanson mandingue chantée par la mère du Prince Soundiata paralytique jusqu’à ce jour, où au moyen d’une branche d’un arbre, il se mit debout pour la première fois sur ses jambes. Cette visite d’Etat, vient donc rappeler des siècles plus tard, la réhabilitation physique et morale de l’ancêtre des Keïta, dont notre président, Ibrahim Boubacar Keïta tient la lignée.

C’est donc à la tête d’une forte délégation, que le président IBK, s’envole pour Paris, la capitale où l’attend le chef de l’Etat de ce pays avec qui, il co-présidera le sommet Mali – France, un sommet dédié au Mali, au développement du Mali à travers la recherche des voies et moyens financiers entrant dans la mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation nationale dernièrement signé ici à Bamako.

Un honneur, une gloire pour un homme qui file droit vers la résolution définitive de la grave crise socio- politique et sécuritaire que connaît notre  pays depuis mars 2012. Fini donc le temps de la diffamation, des descentes de caniveaux, place à la vérité, à la résurrection d’un homme qu’on tentait de détruire alors qu’il conserve toujours par
devers lui, de très beaux restes. Aujourd’hui, à Paris, en France donc, c’est le temps du Mali, le temps de la vérité, de la fin des attaques malveillantes.

Le Mali avec à sa tête IBK, revient en surface, une surface de vérité luisante et ouverte tel un long et immense boulevard menant à la prospérité. N’est-ce pas que la patience comme le prophétisait IBK dans son discours du 22 septembre dernier, mène à tout ?

Le Président Malien accompagné d’une forte deleguation des groupes rebelles du Nord effectueront une visite d’Etat en France (source Française)

Maliactu – 19 octobre 2015

« On va annoncer environ 300 millions d’euros jusqu’en 2017, dont une partie substantielle pour le Nord », où l’ex-rébellion à dominante touareg et les groupes armés progouvernementaux viennent de sceller la paix, a déclaré une de ces sources.

La France va octroyer environ 300 millions d’euros supplémentaires d’aide au Mali, notamment pour le développement du nord du pays dont le président Ibrahim Boubacar Keïta sera la semaine prochaine à Paris, a-t-on indiqué vendredi de sources diplomatiques françaises.

« On va annoncer environ 300 millions d’euros jusqu’en 2017, dont une partie substantielle pour le Nord », où l’ex-rébellion à dominante touareg et les groupes armés progouvernementaux viennent de sceller la paix, a déclaré une de ces sources.

Cette somme, versée entre mi-2015 et fin 2017, s’ajoutera aux 300 millions d’euros de prêts et aides déjà accordés par Paris lors d’une conférence des donateurs pour le Mali tenue en mai 2013 à Bruxelles.

La France présentera cette nouvelle aide lors d’une conférence de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économiques) pour la relance économique et le développement du Mali, jeudi, à Paris. L’Union européenne, principal bailleur du Mali, la Banque mondiale et la Banque africaine de développement (BAD) feront aussi des annonces.

Des représentants de l’ex-rebellion touareg et des groupes armés progouvernementaux du Nord, hier ennemis, assisteront à la conférence de l’OCDE, a précisé une autre source française.

« C’est (un signal) assez fort que le gouvernement accepte de venir dans un pays étranger avec des représentants de groupes armés avec lesquels il était en conflit ouvert jusqu’à il y a six mois et encore en conflit larvé cet été », a souligné cette source.

Le président Keïta a été reçu à plusieurs reprises en France depuis son élection en 2013, mais il aura droit cette fois à tous les fastes d’une visite d’Etat.

Il s’entretiendra mercredi avec le président François Hollande, le président du Sénat Gérard Larcher, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, et interviendra à l’université de la Sorbonne avant un dîner d’Etat à l’Elysée.

Après la conférence de l’OCDE jeudi, il se rendra à l’Ossuaire de Douaumont (est), où reposent des soldats maliens de la Première guerre mondiale. Environ 80.000 Maliens ont été mobilisés dans les rangs de l’armée française sur les deux conflits mondiaux et 17.000 y ont trouvé la mort, dont l’arrière grand-père du président Keïta en 1917.

Cette visite du président malien « tombe à un moment important dans le règlement de la crise (malienne) avec une accélération de la mise en oeuvre des accords d’Alger depuis septembre après des débuts difficiles cet été », fait-on valoir à Paris.

L’accord de paix d’Alger a été signé au printemps par le gouvernement et les groupes rebelles touareg du Nord. Mais des accrochages meurtriers ont ensuite opposé groupes armés pro-gouvernementaux (rassemblés au sein de la Plateforme) et rebelles de la Cordination des mouvements de l’Azawad (CMA).

Ces groupes rivaux ont finalement annoncé jeudi soir avoir scellé la paix après plusieurs jours de pourparlers. Ces accords sont censés ramener la stabilité au Mali, près de trois ans après le début de l’intervention militaire française (janvier 2013) pour repousser les jihadistes qui menaçaient Bamako.

Certains groupes continuent de mener des actions isolées dans le nord (attaques, mines) et effectuent une poussée vers le centre et le sud.

Visite d’IBK en France Le triomphalisme !

Boubacar DABO Par Zénith Balé – Date: 19 Octobre 2015 

La coopération entre le Mali et la France sera renforcée. Point de doute même si cette France reste et demeure la grande perturbatrice de la région de Kidal, malgré la bonne foi des autorités maliennes.

En effet, membre à part entière de l’international socialiste, le parti d’IBK, le Rpm, lui a permis de nouer des relations avec le pouvoir français actuel. Elu dans ce contexte, il a vite eu le soutien de la France. Cette France qui n’a point d’ami mais des intérêts a vite déroulé le tapis rouge pour le président IBK. La reconstruction du Mali post-crise est en jeu. Cette visite d’Etat d’IBK en France du 18 au 22 Octobre permettra au Mali de bénéficier de nombreux soutiens mais va aussi rouvrir d’autres marchés juteux à l’ex colonisatrice.

En France où il aura droit cette fois à tous les honneurs d’une visite d’Etat, IBK s’entretiendra avec le président François Hollande, le président du Sénat, Gérard Larcher, et le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, et interviendra à l’université de la Sorbonne avant un dîner d’Etat à l’Elysée.

L’OCTROI DE 300 MILLIONS D’EUROS AU MALI

Pour le développement du nord, il nous revient que la France va octroyer environ 300 millions d’euros supplémentaires d’aide au Mali. « On va annoncer environ 300 millions d’euros jusqu’en 2017, dont une partie substantielle pour le Nord », indique-t-on.

Cette aide, dont le versement devra s’étaler de la mi-2015 à la fin 2017, s’ajoutera aux 300 millions d’euros de prêts et aides déjà accordés par la France lors de la conférence des donateurs pour le Mali en mai 2013 à Bruxelles. La France va présente cette nouvelle aide lors d’une conférence de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économiques) pour la relance économique et le développement du Mali, jeudi, à Paris. L’Union européenne, principal bailleur du Mali, la Banque mondiale et la Banque africaine de développement (BAD) feront aussi des annonces à cette occasion.

Cette visite d’Etat vu à Bamako comme un vrai triomphalisme doit permettre au président malien de passer au peigne fin certaines zones d’ombre entre le Mali et la France. Elle est l’occasion à jamais pour IBK d’asséner certaines vérités à toutes les puissances du monde. Egalement une véritable occasion de se ressaisir vis-à-vis des médias français et internationaux en prouvant qu’il n’y a pas de guerre touarègue au Mali. Et puis d’éclaircir toute sa relation avec Michel Tomy dont l’ombre va certainement plainer au cours de cette visite d’Etat, une première dans les annales des relations franco-maliennes.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :