Skip to content

Le salaire des « Honorables »

by sur 16 novembre 2015

Au Mali, le mot « honorable » est systématiquement accolé à celui de député.

Un titre qui vaut son « pesant de sesterces » comme disait l’ami Astérix…

Pour la bonne compréhension des montants, 1 F CFA égale 1 centime de Francs; le montant en CFA, divisé par 655 donne donc le montant en Euros.

Par exemple, le salaire mensuel du président de l’assemblée nationale se monte à 37 500 000F CFA; divisé par 655,  cela donne 57 252 €.

Celui d’un « simple député » s’élève à 2 550 000F CFA, soit 3 893 €.

Connaissez-vous désormais le salaire de nos Honorables Députés ?

Seydou DIARRA – Le Carrefour du 12 Novembre 2015

A chaque rentrée parlementaire, depuis l’avènement de la démocratie au Mali, le renouvellement du bureau de l’Assemblée Nationale a toujours fait l’objet d’empoignades entre les groupes parlementaires de partis politiques et au sein même des députés du même parti politique.

La rentrée du lundi 5 octobre 2015, n’a pas fait exception à la règle. En effet la publication du bureau a été prévue pour le 29 octobre, puis le 30 octobre 2015. C’est finalement le 2 novembre que la publication a été faite, après de chaudes discussions au sein du groupe parlementaire RPM. La tension entre différents clans était telle qu’il a fallu de peu pour aller à la dislocation du groupe en deux entités différentes, mais appartement toujours au même parti : du jamais vu à l’Assemblée Nationale du Mali.

Cependant, pour les initiés à l’hémicycle, ce n’est qu’une question de défense d’intérêts personnels de tel ou tel membre influent du groupe. Ces intérêts sont liés aux postes à travers des missions, des primes de responsabilité et la communication sociale y est relative.

Pour être bien édifié, rentrons dans les secrets de l’Assemblée Nationale pour savoir ce que gagne désormais depuis 2015 un député selon son poste de responsabilité.

1.Président :

Emolument mensuel pendant les périodes de sessions

Prime de session : 900 000F CFA

Prime de responsabilité : 400 000F CFA

Prime pour achat de véhicule : 400 000F CFA

Salaire mensuel : 700 000F CFA

Représentativité : 500 000FCFA

Fonds mensuel de souveraineté ‘’caisse noire’’ : 3 500 000F CFA

Total émolument mensuel du président : 37 500 000F CFA contre 26 600 000F CFA pour la législature passée avec l’honorable Dioncounda Traoré comme président de l’Assemblée Nationale.

Le professeur Dioncounda le partageait avec ses camarades politiques de lutte à la retraite, les vieux députés de l’Assemblée Nationale, les sollicitations pour les faire-part et quelques jeunes camarades politiques ayant perdu leur poste de ministre.

2.Vice-Président :

Emolument mensuel pendant les périodes de sessions

Prime de session : 900 000F CFA

Prime de responsabilité : 200 000F CFA

Loyer de maison : 150 000F CFA

Prime pour achat de véhicule : 400 000F CFA

Salaire mensuel : 300 000F CFA

Représentativité : 500 000F CFA

Total émolument mensuel pendant les périodes de sessions : 2 750 000F CFA contre 1 950 000F CFA pour la législature passée avec l’honorable Dioncounda Traoré comme président de l’Assemblée Nationale.

Emolument mensuel hors période de sessions

Prime de responsabilité : 200 000F CFA

Carburant : 150 000F CFA

Loyer de maison : 150 000F CFA

Cartes téléphoniques : 150 000F CFA

Prime pour achat de véhicule : 400 000F CFA

Salaire mensuel : 300 000F CFA

Représentativité : 500 000F CFA

Total émolument mensuel : 1 850 000F CFA contre 1 350 000F CFA pour la législature passée avec l’honorable Dioncounda Traoré comme président l’Assemblée Nationale.

3.Secrétaire parlementaire et Président de groupe parlementaire

Emolument mensuel pendant les périodes de sessions

Prime de session : 900 000F CFA

Prime de responsabilité : 100 000F CFA

Carburant : 150 000F CFA

Prime de loyer : 150 000F CFA

Cartes téléphoniques : 150 000F CFA

Prime pour achat de véhicule : 400 000F CFA

Salaire mensuel : 300 000F CFA

Représentativité : 500 000F CFA

Total émolument mensuel : 2 650 000F CFA contre 1 950 000F CFA pour la législature passée avec l’honorable Dioncounda Traoré comme président de l’Assemblée Nationale.

Emolument mensuel hors période de sessions

Prime de responsabilité : 100 000F CFA

Carburant : 150 000F CFA

Prime de loyer : 150 000F CFA

Cartes téléphoniques : 150 000F CFA

Prime pour achat de véhicule : 400 000F CFA

Salaire mensuel : 300 000F CFA

Représentativité : 500 000F CFA

Total émolument mensuel : 1 750 000F CFA contre 1 350 000F CFA pour la législature passée avec l’honorable Dioncounda Traoré comme président de l’Assemblée Nationale.

4.Simple député (sans responsabilité)

Emolument mensuel pendant les périodes de sessions

Prime de session : 900 000F CFA

Carburant : 150 000F CFA

Prime de loyer : 150 000F CFA

Cartes téléphoniques : 150 000F CFA

Prime pour véhicule : 400 000F CFA

Salaire : 300 000F CFA

Représentativité : 500 000F CFA

Total émolument mensuel 2 550 000F CFA contre 1 850 000F CFA pour la législature passée avec l’honorable Dioncounda Traoré comme président de l’Assemblée Nationale.

 Emolument mensuel hors période de sessions

Carburant : 150 000F CFA

Prime de loyer : 150 000F CFA

Cartes téléphoniques : 150 000F CFA

Prime pour véhicule : 400 000F CFA

Salaire : 300 000F CFA

Représentativité : 500 000F CFA

Total émolument mensuel 1 650 000F CFA contre 1 250 000F CFA pour la législature passée avec l’honorable Dioncounda Traoré comme président de l’Assemblée Nationale.

5.Questeur de l’Assemblée Nationale

Emolument mensuel pendant les périodes de session

Prime de session : 900 000F CFA

Prime de responsabilité : 3 000 000F CFA

Carburant : 150 000F CFA

Prime de loyer : 150 000F CFA

Cartes téléphoniques : 150 000F CFA

Prime pour achat de véhicule : 400 000F CFA

Salaire mensuel : 300 000F CFA

Représentativité : 500 000F CFA

Total émolument mensuel 5 550 000F CFA contre 4 850 000F CFA pour la législature passée avec l’honorable Dioncounda Traoré comme président de l’Assemblée Nationale

Emolument mensuel hors période de session

Prime de responsabilité : 3 000 000F CFA

Carburant : 150 000F CFA

Prime de loyer : 150 000F CFA

Cartes téléphoniques : 150 000F CFA

Prime pour achat de véhicule : 400 000F CFA

Salaire mensuel : 300 000F CFA

Représentativité : 500 000F CFA

Total émolument mensuel 4 650 000F CFA contre 4 250 000F CFA pour la législature passée avec l’honorable Dioncounda Traoré comme président de l’Assemblée Nationale.

Pendant la législature 2002-2007, le président de l’Assemblée Nationale l’honorable Ibrahim Boubacar KEITA a décidé de porter la prime de responsabilité du questeur de l’Assemblée Nationale à 3 000 000F CFA. Cette prime ne prend pas en compte les mêmes avantages que ceux des autres députés liés aux missions parlementaires.

Les frais de missions parlementaires sont fixés à 300 000F CFA par jour de mission pour l’Afrique de l’ouest, à 350 000F CFA pour le reste de l’Afrique et du monde. Peut-être c’est la raison qui fait que ce poste est très convoité à chaque législature. C’est peut-être aussi la raison qui fait aussi que l’actuel questeur, un simple enseignant du premier cycle de son Etat, est devenu très arrogant à l’égard de tous (collègues députés, fournisseurs, militants du parti RPM, anciens collègues etc…).

Nous comprenons aisément pourquoi le budget de l’Assemblée Nationale est passé de 9 milliards pendant la législature passée à 12 milliards depuis le début de l’année 2015. Donc nos honorables se ‘’sucrent’’ sur le dos du contribuable malien’’.

Le monde rural est-il informé de cette situation ? Nous en doutons !

Pendant toute la législature, certains députés – ils sont rares tout de même -utilisent leurs sous à entretenir leurs bases politiques. D’autres se payent une parcelle à Bamako et la construisent pour se faire un domicile, car on ne sait pas comment se terminera la législature en bon ou mauvaise terme avec les militants.

Signalons aussi que plusieurs d’entre eux, venus de la brousse, se tapent en mariage une belle demoiselle à la peau dorée de Bamako pour confirmer l’adage qui veut faire croire qu’à chaque nouveau bonheur, l’homme malien se tape une nouvelle femme.

Renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale : la caisse noire du président Issiaka SIDIBE paie de 25 à 35 millions par mois

Le Carrefour du 12 Novembre 2015

La session de l’Assemblée Nationale qui va du 1er lundi du mois d’octobre au 31 décembre est nommée session budgétaire du fait que pendant ce temps l’examen du budget est la priorité. Cette priorité relègue toutes les autres lois en seconde position. Cependant au cours de la même cession, certaines lois relatives à la ratification des accords de financement peuvent être votées.

La session commence par le renouvellement du bureau de l’assemblée nationale, excepté le poste de président de l’assemblée nationale. Le détenteur de ce poste est élu pour la durée du mandat, soit cinq ans. Tous les autres postes peuvent être mis à compétition, s’il n’ya pas d’entente entre les Honorables. Tel semble être le cas cette année.

La publication de la liste des membres du bureau de l’Assemblée Nationale, après des conciliabules, était annoncée pour le jeudi 29 Octobre 2015, elle fut reportée au 30 puis finalement au 2 novembre 2015, avec cinq jours de retard. Pourquoi un tel retard ?

Selon nos informateurs, plus d’une trentaine de députés du RPM étaient en partance du parti pour créer leur propre groupe. La menace a été prise au sérieux lorsque l’Honorable Bafotigui DIALLO de la commune V a fait une déclaration de création d’un autre groupe parlementaire. Cette fronde était montée contre le président Issiaka SIDIBE pour sa mauvaise gestion de l’Assemblée Nationale.

Informé, l’arrivée du Docteur Bocary TRETA secrétaire général du parti, a commencé par une prise de bec entre lui et le président Issiaka, qui trouvait que Docteur TRETA n’avait rien à voir avec cette affaire parlementaire.

Docteur Bocary TRETA, Secrétaire Général du Bureau Politique National du RPM, et l’Honorable Issiaka SIDIBE président de l’Assemblée Nationale ont failli en venir aux mains. N’eut été la clairvoyance de certains députés et le bon sens d’autres, une bataille rangée allait se passer entre les deux camps. Toutes choses qui donnent raison à IBK de ne pas leur faire confiance pour la Primature.

C’est pour la suite que l’Honorable Seydou DEMBELE, président du groupe parlementaire RPM, a demandé et obtenu une suspension de séance.

Après plusieurs heures, voire même toute une journée, les frondeurs, avec à leur tête l’Honorable Bafotigui DIALLO, ont finalement eu gain de cause, tout en obtenant le départ du président du groupe parlementaire RPM, celui dela commission des travaux publics, le vice-président en la personne de Moussa TIMBINE et d’autres grosses pointures du groupe parlementaire RPM.

En effet, selon les mêmes sources, la gestion de l’Honorable Issiaka SIDIBE est caractérisée par le clientélisme, la violation des procédures des dépenses, le népotisme. Il ne marcherait que sur chantage et les Honorables frondeurs ont vite fait de comprendre cela cette fois-ci.

Les autres partis à l’hémicycle reprochent à l’honorable Issiaka SIDIBE de se tailler depuis le budget 2015, la part du lion en s’octroyant la faramineuse somme de 35 millions mensuellement contre 25 millions du temps des présidents I.B.K et Dioncounda TRAORE depuis l’avènement d’ATT au pouvoir. Ce fonds est appelé communément « caisse noire » même si ce n’est pas dans un coffre noir qu’il est gardé il se donne sans témoin par le questeur ou président sous une lumière diffuse dans un bureau fermé à clé pour la circonstance.

Cette somme, selon certaines Honorables du RPM, n’a pas fait de contestations de leur part, parce que les 10,millions de rajout seront mis mensuellement dans la cagnotte du RPM en vue de préparer les élections communales et régionales reportées sine die.

Quant au vice-président du Bureau, ils gagnent respectivement 2 750 000 F CFA.

Concernant les secrétaires parlementaires et les présidents des groupes parlementaires actuellement ils gagnent 2 650 000 F CFA. Les catégories de députés sans poste, ni aucun appelé généralement « député simple » gagnent 2 550 000 F CFA. Le questeur après le président de l’Assemblée Nationale se trouve être le plus doté avec une prime de 3 000 000 F CFA, sans compter ce qu’il gagne comme membre du bureau de l’assemblée et les avantages d’un simple député également.

Il y a donc de quoi faire du tapage à chaque rentrée parlementaire pour sauvegarder ses avantages.

Décidément, à l’Assemblée Nationale, c’est la « mangecratie » selon Tiken Jah FACOLY, le chanteur et reggae-man ivoirien.

Et si les paysans savaient que tout cela se passe sur leur dos à l’Assemblée Nationale, ne vont-ils pas marcher sur l’hémicycle ?

 

 

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :