Skip to content

Attaque du Radisson Blu à Bamako

by sur 20 novembre 2015

Mis à jour à 18h35

22 morts, au moins 2 assaillants tués, le nettoyage de l’hôtel par les forces spéciales françaises toujours en cours, un énorme coup porté au redressement du Mali, à son économie, à ses alliés et à la confiance qui revenait…

Pour nous, Français, de quoi être aussi « sonné » que vendredi dernier… Nos pensées vont, de la même manière, vers les familles des victimes

Attaque revendiquée par les « Morabitounes », le groupe dirigé par  le terroriste algérien Mokhtar Belmokhtar qui a fusionné « les signataires par le sang » et le MUJAO, qui se réclame toujours d’Al Quaïda au Maghreb Islamique, mais revendique une autonomie lui permettant de poursuivre les trafics dont il vit. C’est le même groupe qui avait revendiqué l’attaque du restaurant « La Terrasse » en mars dernier à Bamako et qui est également l’auteur du massacre d’In Ameinas, le site gazier algérien.

*****************************************************************************

Les faits

Peu avant 7h ce matin (8h heure française), un groupe d’hommes lourdement armés descend d’un gros 4×4 aux vitres fumées, muni de plaques diplomatiques, et ouvre le feu sur les gardiens et sur le personnel dans le hall de l’hôtel Radisson Blu, un hôtel huppé du quartier d’affaires ACI 2000.

Puis ils grimpent jusqu’au 7ème étage en mitraillant au hasard, prenant également des otages. Visiblement ils cherchaient des clients précis : peut-être un équipage d’Air France dont l’étage d’hébergement venait d’être changé et qui a été exfiltré sans casse.

L’hôtel compte 190 chambres, il est rempli à 90 %, 140 clients sont présents à ce moment-là ainsi qu’une trentaine de membre du personnel.

Policiers et militaires maliens sont rejoints par des gendarmes puis par des militaires des forces spéciales de la Minusma et, en fin de matinée, par des éléments des forces spéciales françaises (arrivées de Ouagadougou) et américaines.

L’hôtel Radisson Blu est l’un des trois grands hôtels accueillant la « crème » des visiteurs (avec le Salam et le Grand Hôtel). Il est situé dans le nouveau quartier de Bamako qui s’est installé sur l’ancien aéroport, ACI 2000, où sont concentrés les bureaux des grandes entreprises, mais aussi, la cité administrative (avec les ministères), la médiature, des banques, l’ambassade des USA etc.

Lorsque j’y suis passé,  il y avait une surveillance, mais elle n’était pas intense : quelques gardiens avec une corde pour barrer la route et des « poëles à frire »  pour visionner le dessous des carrosseries.

Compte tenu de sa situation, dans un quartier « d’affaires », son accès était quand même assez facile, sachant qu’il faisait un angle avec une rue goudronnée plus accessible car moins encombrée.

Cet hôtel était sans doute une belle cible compte tenu du fait que toutes « les huiles » s’y retrouvent, c’est vraiment « le » symbole de la présence de la communauté internationale dans la capitale malienne.

On retrouve bien la tactique des terroristes et l’action a été revendiquée par le groupe des « Morabitounes » regroupant les hommes de l’algérien Moktar Belmoktar (qui, a fait allégeance à AQMI) et ceux du Mujao. C’est également lui qui avait revendiqué l’attaque du restaurant « La Terrasse » en mars (cinq morts : trois maliens, un belge et un français).

A 16h30, les assaillants étaient regroupés dans un étage, sans otages avec eux; une dizaine de corps ont été vus dans le hall de l’hôtel tandis que de nombreux otages ont pu s’enfuir ou ont été délivrés par les militaires et policiers.

Reste à souhaiter qu’ils ne soient pas équipés de gilets explosifs; si on à affaire à des kamikazes, il peut y avoir de gros dégâts humains.

 Le Président IBK rentre du Tchad en urgence; le président Hollande s’est exprimé en marge d’une réunion préparatoire à la COP 21.  40 gendarmes du GIGN français sont partis pour Bamako.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :