Skip to content

Radisson Blu : 3 employés et 2 gardiens tués

by sur 25 novembre 2015

On connaît, enfin, le nombre de Maliens tués dans l’attaque du Radisson Blu. Outre le gendarme présenté comme membre des forces spéciales, il y a eu trois employés tués dés l’entrée des assaillants dans l’hôtel et deux gardiens tués lors de leur arrivée dans le périmètre de sécurité.

Attaque de l’hôtel Radisson Blu : Wolgang Newman, le président du groupe Rezidor fait le point

Par Lerepublicainmali – 25-11-2015

Suite à l’attentat terroriste perpétré à l’hôtel Radisson Blu, le vendredi 20 novembre 2015 ayant fait des morts d’hommes et des blessés, les responsables dudit hôtel étaient devant la presse pour faire le point de la situation. C’était hier mardi 24 novembre 2015 à l’hôtel Salam de Bamako. Le point de presse était animé par le président du groupe Rezidor dont fait parti l’hôtel Radisson, Wolgang Newman et le promoteur de l’hôtel Radisson Blu, Céssé Komé. Lors de ce point de presse, les conférenciers ont affirmé leur volonté de rouvrir l’hôtel dans un plus bref délai. Aux dires des conférenciers, 18 personnels étaient de service le jour de l’attaque dont trois ont perdu la vie et également deux membres du service de sécurité. Selon le promoteur de l’hôtel Radisson Blu, Cessé Komé, il y a eu au total 22 morts suite à la prise d’otage.

« Tout le groupe est dévasté par cet événement. Nous sommes choqués par cette attaque terroriste. Nous présentons nos condoléances aux familles endeuillées. Nous remercions le président IBK, le gouvernement, la police et l’ensemble des forces de l’ordre pour le travail abattu », c’est par ces mots de tristesse que le président du groupe Rezidor dont fait parti l’hôtel Radisson, Wolgang Newman a commencé son allocution. Avant de préciser qu’ils ont rencontré l’ensemble du personnel de l’hôtel qui n’a pas manqué d’exprimer son indignation face à l’acte barbare des terroristes.

A l’en croire, l’hôtel a perdu 3 employés et deux membres du service de sécurité. « On doit faire face à cette situation ensemble. On fera tout le nécessaire pour que les blessés puissent être pris en charge psychologiquement ainsi que leurs familles. Tout notre effort est de faire en sorte que l’hôtel puisse rouvrir ses portes au grand public dans le plus bref délai», a-t-il dit. Selon lui, l’expertise de l’hôtel ne souffre d’aucun doute. En réponse aux questions des journalistes, le président du groupe rezidor a fait savoir que l’hôtel était sécurisé par trois gardes armés le jour de l’attaque. A l’en croire, le personnel recevra son salaire durant toute cette période transitoire.

Pour sa part, le promoteur de l’hôtel Radisson Blu, Cessé Komé a souligné que l’hôtel emploie 234 employés dont 18 étaient de service le jour de l’attaque. Concernant l’évaluation des dégâts matériels, le promoteur n’a pas souhaité s’exprimer là-dessus. Selon lui, il y a eu 22 morts. Donc pour lui, les pertes en vies humaines sont plus importantes que des dégâts matériels. « L’hôtel était assuré à tout risque. Mais nous ne savons pas si l’Etat va réparer ou pas l’hôtel », a-t-il conclu.

Aguibou Sogodogo

 

Source: Lerepublicainmali

Advertisements
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :