Skip to content

L’Arabie Saoudite a (aussi) sa coalition

by sur 16 décembre 2015

En constituant, avec 34 pays musulmans sunnites (excluant l’Irak ou l’Iran), une coalition  anti-terroriste, l’Arabie Saoudite veut asseoir un peu plus son  rôle de leader dans le Moyen et le Proche-Orient.

D’aucun mettent en parallèle cette décision avec le tweet envoyé à Fox News (la chaîne américaine hyper conservatrice) annonçant la volonté de Daesh de détruire la Kaaba de La Mecque et de réécrire le coran.

Il s’agit en fait d’une déclaration recyclée à plusieurs reprise, datant d’un an, comme le montre les articles ci-dessous.

L’Arabie saoudite forme une coalition islamique antiterroriste de 34 pays

15 décembre 2015 à 10h14 Par Jeune Afrique avec AFP

Montrant sa volonté de rester un partenaire crédible dans la lutte contre le terrorisme, l’Arabie Saoudite a formé une coalition islamique antiterroriste de 34 pays, a annoncé mardi l’agence officielle Spa. En font partie l’Égypte et le Sénégal parmi de nombreux autres États africains.

Cette coalition, placée sous la conduite de l’Arabie saoudite, sera dotée d’un centre de commandement basé à Ryad pour soutenir les opérations militaires dans la lutte contre le terrorisme, a ajouté l’agence Spa, mardi 14 décembre. Sans surprise, l’Iran est exclu de la liste.

En revanche, l’Afrique y est très représentée. Selon le communiqué de l’agence saoudienne, une vingtaine d’États africains ont rejoint la coalition : le Bénin, le Tchad, la Tunisie, le Togo, le Sénégal, Djibouti, le Soudan, la Sierra Leone, la Somalie, le Gabon, la Guinée, les Comores, la Côte d’Ivoire, la Libye, le Mali, l’Égypte, le Maroc, la Mauritanie, le Niger et le Nigeria.

Dix autres pays musulmans, dont l’Indonésie, soutiennent la nouvelle coalition et pourraient se joindre à elle ultérieurement, précise encore l’agence Spa.

Démontrer « le souci du monde islamique à combattre le terrorisme »

« Cette coalition témoigne du souci du monde islamique à combattre le terrorisme et à être un partenaire dans la lutte mondiale contre ce fléau », a déclaré devant la presse le futur prince héritier et ministre saoudien de la Défense, Mohamed Ben Salmane.

L’Arabie saoudite, déjà à l’initiative au Yémen, fait partie aussi de la coalition internationale qui, sous la conduite des États-Unis, combat le groupe jihadiste État islamique en Syrie et en Irak.

Pour l’heure, aucune précision n’a été fournie sur les opérations que mènera la coalition. Seul objectif affiché : « combattre toute organisation terroriste », a déclaré le prince Mohamed, fils du souverain saoudien

Ryad forme une coalition islamique anti-terroriste de 34 pays

Avec AFP – Publié le 15/12/15 à 6:43

L’Arabie saoudite a formé une coalition islamique antiterroriste de 34 pays, dont l’Egypte, la Turquie, le Pakistan et le Sénégal, annonce ce matin l’agence officielle Spa qui publie une liste de ces pays n’incluant pas l’Iran ou l’Irak.

Cette coalition, placée sous la conduite de l’Arabie saoudite, sera dotée d’un centre de commandement basé à Ryad pour « soutenir les opérations militaires dans la lutte contre le terrorisme », a ajouté l’agence.

Cette coalition témoigne « du souci du monde islamique à combattre le terrorisme et à être un partenaire dans la lutte mondiale contre ce fléau », a déclaré le futur prince héritier et ministre saoudien de la Défense, Mohamed Ben Salmane, lors d’une conférence de presse à Ryad.

L’Arabie saoudite, qui dirige une coalition arabe contre les rebelles chiites au Yémen, fait partie aussi de la coalition internationale qui, sous la conduite des Etats-Unis, combat le groupe djihadiste Etat islamique qui sévit en Syrie et en Irak.

A la question de savoir si la nouvelle coalition va se consacrer à la lutte contre Daech, le prince Mohamed, fils du souverain saoudien, a souligné que cette coalition allait combattre « toute organisation terroriste ». Dix autres pays musulmans, dont l’Indonésie, soutiennent la nouvelle coalition et pourraient se joindre à elle ultérieurement.

L’Etat Islamique menace de détruire la Kaaba et de réécrire le Coran

Par La Sentinelle -14 déc 2015

La même logique dévastatrice qui a valu  la destruction des mausolées de Tombouctou par les jihadistes est aujourd’hui mise en avant par l’Etat Islamique (DAECH) pour  ravager la Mecque et réécrire certains versets du Coran  jugés «faux» et «inappropriés». Et presqu’au même moment dans le Sahel et au Mali en particulier, l’on observe, d’inquiétants mouvements de troupes provenant de pays frontaliers et ayant fait allégeance audit Etat Islamique et au détriment d’AQMI. Les nouvelles ne sont guère réjouissantes !

C’est la chaine de télévision américaine Fox News, auquel l’Etat Islamique a posté un Tweet qui a diffusé l’information. Elle a été confirmée par les autorités Egyptiennes et turques, entre autres. On peut y lire ceci : «les pèlerins se bousculent pour toucher ces morceaux de pierres au lieu d’adorer Dieu, il faudrait les détruire pour purifier les croyances des musulmans». La Mosquée Al Haram qui abrite la Kaaba n’est pas la seule cible des extrémistes.  Ils menacent également de supprimer des versets du Coran qu’ils jugent faux, parce que, disent-ils, «falsifiés par les chiites».
Sont particulièrement visés le 6ème et dernier verset de la sourate Al Kafiroun (Les infidèles) qui dit : «A vous votre religion, et à moi ma religion»; ainsi que le verset 33 de la sourate Al Ahzab qui stipule: «Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, ô gens de la maison [du prophète], et vous purifier pleinement».
Les raisons évoquées dans le premier cas selon l’Etat Islamique, c’est qu’il ne saurait avoir deux religions d’Allah. Et s’agissant du second, elles (les raisons) sont probablement liées à l’histoire de ce verset. Selon certains hadiths et exégètes, le Prophète Mohamed (saw) aurait dit ceci  à propos de cet alinéa: «Ce verset est descendu sur cinq personnes: Sur moi, sur Ali, sur Hassan, sur Hussein ainsi que Fatima; ajoutant «Ô Allah, ils sont ma famille»… En tout état de cause, ceux de l’Etat Islamique jugent les deux versets «faux».
Quant au projet de destruction de la Kaaba, il se justifie, selon eux, par l’interdiction par l’Islam de tout syncrétisme (association)  et sacralisation.
La même logique a été mise en avant par les occupants du Nord du Mali pour détruire les mausolées et infliger des corrections corporelles à certains Imams. Et les bourreaux n’étaient autres que les ressortissants de la même région. En clair, les occupants du Nord au moment des faits et DAECH sont tous de la même tendance extrémiste. Comme pour dire, en outre,  que DAECH a été toujours présent au Mali certainement sous une autre couverture.
Même si sa décision (destruction de la Mecque et suppression des versets) est aujourd’hui à l’origine d’un conflit interne au sein de l’Organisation (des groupes dissidents sont nés et s’opposent au projet), l’entité attire cependant d’autres groupes extrémistes de même obédience.
Les «Soldats du califat», le nouveau groupe qui a fait défection à AQMI et allégeance à  DAECH
C’est un communiqué rendu public par le site Algerie1.com  qui l’annonce :
«Ce groupe extrémiste algérien, a annoncé par la même qu’il rompait tous liens, avec Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). « Les Soldats du califat, ont indiqué que le dénommé ‘‘Gouri Abdelmalek alias Khaled Abou Souleïmane, qui était le commandant d’Aqmi pour la région centrale, annonce prendre la tête des Soldats du califat et accuse les pays du Maghreb d’avoir dévié de la juste voie». Et selon l’agence britannique Reuters , cité par Algerie1.com  «Gouri Abdelmalek a précisé avoir été rejoint par «un autre commandant d’Aqmi dans l’est de l’Algérie».
Selon toute évidence et soit dit en passant, la rivalité entre AQMI et DAECH n’est qu’à ses débuts. La première manifestation de cet antagonisme, voire de ce conflit de leadership a été l’attentat contre l’Hôtel Radisson Blu de Bamako. Il faudra craindre d’autres ce d’autant qu’AQMI se verrait contraint de prouver son existence face à un DAECH très entreprenant et désormais plus visible.
Le pire, c’est que le Sahel et le Nord du Mali en particulier ne servent de champ de bataille et à la clef, des opérations ciblées contre les Etats lesquels restent avant tout leurs cibles finales.

Ministre égyptien des legs pieux : Les déclarations du chef de l’EI sur la réécriture du Coran ne sont qu’une guerre psychologique

IQNA – 08:02 2015/02/07

Le Caire(IQNA)-Le ministre égyptien des legs pieux et des affaires islamiques, Mohammad Mukhtar Jumaa a affirmé que les déclarations du chef de l’EI sur la réécriture du Coran et la destruction de la Kaaba font partie d’une guerre psychologique lancée par le courant takfiriste contre les peuples arabes.

Selon le site d’information egypty, Mohammad Mukhtar Jumaa a indiqué à ce propos : « Les informations des médias étrangers en ce qui concerne les propos du chef du courant terroriste de Daesh sur la réécriture du Saint Coran et la suppression de certains de ses versets et la destruction de la Kaaba sont illusoires et sans fondements et une partie de la guerre psychologiques lancée par ces médias contre les pays arabes. »

Mettant l’accent sur le fait que les courants takfiristes dont Daesh sont montés par les puissances arrogantes, Jumaa a ajouté : « L’arrogance a essuie un échec dans ses tentatives de démembrer les pays arabes et maintenant elle cherche à parler de ces allégations basses par la langue de ses mercernaires dans la région. »

Considérant les nouveaux procédés employés par Daesh dans l’assassinat des otages comme une autre partie de la guerre psychologique de ce courant déviationniste, le ministre égyptien a précisé : « Cela a pour objectif d’affaiblir le moral des nations arabes. »

Selon la chaîne de satellite irakienne Afagh, les dirigeants du groupe terroriste de Daesh ont l’intention de réécrire le Saint Coran et de supprimer certains versets de la sourate Al Kaferoun et le verset de Tathir.

Daesh veut réécrire le Coran et de détruire la Mecque !

Par Larbi Amine – Whatsupic – jeudi 4 décembre 2014

Des rapports de presses américains, turques et égyptiens, font état d’un virage dangereux, qu’aurait pris le groupe ‘terroriste’ de l’état islamique, qui projette de s’attaquer aux textes sacrés du Coran en supprimant des versets et de détruire la mosquée d’Al Haram, la Mecque, la Kaaba ainsi la pierre noire.

Selon Fox News, l’état islamique, a menacé sur un compte Twitter, suspendu depuis, qu’il fera détruire la Kaaba et la pierre noire, prétextant que leurs existences, rend les musulmans ‘mécréants’.

Selon l’état islamique, les pèlerins se bousculent pour toucher ces morceaux de pierres au lieu d’adorer Dieu, il faudrait les détruire pour purifier les croyances des musulmans.

Carl W. Ernst, professeur d’études religieuses à l’Université de Caroline du Nord, cité par Fox News, a déclaré à ce propos, que la menace de l’état islamique de détruire la Kaaba est logique et prend source dans une croyance répandue chez cette classe d’extrémistes, qui considèrent que l’Islam interdit toute sacralisation des objets comme ‘la pierre noire’, les Mausolées comme ‘celui du prophète Mahomet’ ou des mosquées comme ‘celles de la Mecque, de Médine ou d’Al Quds’.

Réécrire le Coran

Par ailleurs, l’état islamique aurait indiqué qu’il comptait supprimer des versets du Coran qu’il jugeait faux, car selon lui, ils auraient été falsifiés par les chiites.

Selon le journal égyptien youm7, citant un rapport turc publié par le média Aydinlik Daily, l’état islamique compte commencer par la suppression de deux versets : Le 6eme et dernier verset de la sourate Al Kafiroun (Les infidèles) qui dit : ‘A vous votre religion, et à moi ma religion’, ou de supprimer le verset 33 de la sourat Al Ahzab qui dit : ‘Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, ô gens de la maison [du prophète], et vous purifier pleinement’.

Advertisements
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :