Skip to content

2 – L’état d’urgence, Noël et Maouloud

by sur 23 décembre 2015



Les fêtes de Noël et du Maouloud, particulièrement mise à l’ho
nneur par les musulmans soufis prônant un islam de tolérance, se fêtent cette année aux mêmes dates.

Mais au moment où l’état d’urgence ne favorise pas spécialement les grands rassemblements…

De là à penser que la décision gouvernementale de décréter l’état d’urgence ne déplaît pas au Haut Conseil Islamique du Mali, présidé depuis deux mandats par le wahhabite Mamoud Dicko, après l’avoir été par les tenants d’un islam malien de rite malékite, tolérant et ouvert, il n’y a qu’un pas.

Cette publication est la deuxième d’une série de cinq tentant de mettre en lumière l’emprise du religieux sur la politique au Mali.

C’est l’illustration d’une réalité qui va de pair  avec la corruption généralisée et le retour des jihadistes ; désormais, des menaces précises pèsent sur la république laïque du Mali.

Il n’est plus certain qu’IBK finisse son mandat.

Maouloud et Noël : la Voie du Seigneur

Ousmane THIÉNY KONATÉ – © maliactu.net -23 décembre 2015

Les guerres de religions ont, depuis des siècles, opposé les hommes. Particulièrement les conflits entre l’Islam et le Christianisme. On se souvient des fameuses croisades des chrétiens contre les musulmans où, déjà, les combattants croyaient qu’ils iraient au paradis en combattant dans le chemin de Dieu, comme le pensent aujourd’hui les djihadistes.

Il faut croire que Dieu est très éloigné des sentiers des guerres de religions et qu’Il n’aime pas les Hommes quand ceux-ci se détruisent en son Nom. Pour les croyants, la coïncidence cette année du Maouloud musulman et du Noël chrétien est un signe. C’est la voie du Seigneur.

Demain, 24 décembre 2015, la lune du Maouloud et le mois de Noël seront au rendez-vous. Chacun de son côté, Chrétiens et Musulmans célébreront un jour important. Un jour dédié au même Dieu : celui d’Abraham et de Muhammad. Car il n’y a pas deux dieux. Celui que Chrétiens et Musulmans célèbrent est le Seigneur des mondes, l’Éternel, qui a offert à Moïse la table des 10 Commandements et à Muhammad le Coran.

Dieu, l’Éternel, ne saurait se dédire. Son Message, depuis la nuit des temps, est Amour, un Amour distillé entre les lignes de la Bible, révélation première, et celles du Coran, révélation finale. De tous temps, Chrétiens et Musulmans maliens ont vécu dans la plus grande tolérance. L

a raison est sans doute le fait qu’avant la religion, les Maliens se sentaient et continuent pour la majorité de se sentir d’abord dépositaires du grand Manding. Aucune religion ne peut opposer un DIARRA et un TRAORE, un MAIGA et un OUOLOGUEM, Un KEITA et un DOUMBOUYA, bref toutes les ethnies liées par le Sanankounya, que certains traduisent par Cousinage à plaisanterie.

Durant son mandat, Alpha Oumar KONARE avait l’habitude d’aller à la messe de minuit, le soir de Noël. Des esprits obscurantistes avaient critiqué cette décision hautement patriotique qui consistait à refuser de marginaliser des Maliens pour leur conviction religieuse. C’est très dommage que ni ATT ni IBK n’aient eu la hauteur d’esprit d’AOK. Cependant le ministre du culte et des affaires religieuses, Thierno DIALLO, s’acquitte parfaitement de sa mission en se mettant à égale distance de l’Islam et du Christianisme.

Depuis quelques temps cependant, des illuminés profitent de radios sataniques pour jeter l’anathème sur les jeunes musulmans qui fêtent Noël. Car c’est faux que fêter Noël puisse conduire en enfer. En fêtant Jésus CHRIST on fête Dieu.

Les autorités maliennes l’ont bien compris qui ont consacré Noël et Pâques comme jours fériés et payés. Les bénédictions qui s’élèveront au Ciel en ce 24 décembre 2015 seront à la gloire de tout le peuple malien pour que la Paix du Seigneur couvre enfin notre patrie meurtrie.

On n’a pas besoin de fondamentalistes écervelés qui ne distillent que des messages de haine au moment où notre pays est sous la menace du terrorisme par le retour des djihadistes qui avaient occupé les 2/3 du territoire national. Il faut rejeter toutes les idées qui sont de nature à opposer les Maliens.

Les attaques des djihadistes de ces derniers mois ne sont rien à côté de celles que souhaitent les intégristes musulmans maliens. C’est pourquoi les voix des Chrétiens et des Musulmans ne seront pas de trop pour appeler le Seigneur des mondes au chevet de notre grand Mali qui recherche sa voie. Puissent les prières des croyants sincères, Chrétiens et Musulmans, monter au Ciel pour nous conduire, unis, dans la Voie du Seigneur.

Etat d’urgence : Pour les religieux, le Maouloud sera célébré

Youssouf Z. -Hadama Fofana – B.Daou – Lerepublicain – 23/12/2015 

L’état d’urgence décrété par le Conseil des ministres extraordinaire du lundi 21 décembre couvrant la période des fêtes religieuses aura-t-il un impact sur l’organisation du Maouloud 2015 ?

Contactés, les leaders des organisations islamiques qui avancent dans leur mise en place pour célébrer le Maouloud, maintiennent leur programme. A la date d’aujourd’hui, ils continuent d’accueillir les fidèles musulmans qui viennent d’Europe, d’Amérique, d’Asie et d’Afrique, selon des sources proches des associations musulmanes.

Selon des sources proches des Ançars, la commission d’organisation du Maloud 2015 basée à Djanguinèbougou est à pied d’œuvre pour une bonne organisation de l’édition 2015. Le stade du 26 mars qui doit abriter l’évènement a été nettoyé par de nombreux bénévoles. Contactés, Ousmane Chérif Madani Haïdara, Guide des Ançar, et le Cheick Soufi Bilal, Grand Guide des Soufis confirment ces informations. Que disent-ils ?

 

Cheick Ousmane Haïdara - Ançar Dine

Ousmane Chérif Madani Haïdara 

« Les préparatifs du Maouloud suivent leur cours normal »

Je ne pense pas que l’état d’urgence puisse apporter un changement dans l’organisation du Maouloud 2015. En tout cas, jusque là aucune autorité malienne ne nous a approchés pour nous signifier l’opposition des pouvoirs publics. Les préparatifs du Maouloud suivent leur cours normal.

Soufi Bilala Diallo leader soufi au Mali

Cheick Soufi Bilal, Grand Guide des Soufis

« On est très conscient de la situation du pays bien avant l’état d’urgence »

L’état d’urgence est dans son contexte. L’Etat sait pourquoi il s’engage à le décréter dans cette situation exceptionnelle. Mais à notre entendement, ça ne veut pas dire que le Maouloud, la fête la plus célébrée au Mali aujourd’hui, une fête de la majorité des musulmans du Mali, puisse être reporté ou annulé. S’il y a des menaces liées au Maouloud, l’Etat devrait nous appeler et nous en parler, ou nous avertir à l’avance. Cela pouvait se comprendre.

Nous déplorons que ce n’est que quelque 48 heures seulement du démarrage du Maouloud qu’on décrète l’état d’urgence, alors que c’est plusieurs dizaine de millions de Fcfa qui ont été injectés dans l’organisation. Une organisation qui suit d’ailleurs son cours normal, qui avance bien. Faites le tour du site, les stands, les tentes sont installés. Les délégations venues de Tombouctou, Kidal, Gao, Mopti, Ségou, Kayes, Koulikoro, Ségou, Sikasso, Sénégal, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Usa, Angleterre, etc., sont sur place.

Pour nous l’état d’urgence n’aura pas d’impact sur le Maouloud. Il aura lieu au niveau de la Communauté Musulmane des Soufis du Mali. L’on est très conscient de la situation du pays bien avant l’état d’urgence. Mais on ne cédera jamais au chantage et à la panique. Je termine qu’on prie pour la paix au Mali. On lance un appel aux dirigeants d’être flexibles. Chacun vit dans son monde, nous on vit dans ce monde.

Cheick Soufi Bilal Diallo a propos de l’islam radical : “La vision erronée de l’islam enregistre des nombreux adhérents”

Bréhima Sogoba – L’Indicateur du Renouveau – 22 décembre 2015

La Communauté musulmane des soufis du Mali (CMS-Mali), par la voix de son guide spirituel, Cheick Soufi Bilal Diallo, s’engage contre l’extrémisme et invite les fidèles musulmans à s’approprier les principes de l’islam. L’annonce a été faite vendredi dernier, à Djicoroni-Para, lors du lancement des festivités du Maouloud 2015, en présence de plusieurs personnalités.

Placé sous le signe du soufisme, une valeur sûre de l’islam et de l’humanité, les activités de l’édition 2015 du festival de Maouloud de la Communauté musulmane des soufis du Mali, lancées vendredi, se dérouleront du 23 au 30 janvier au stade Omnisports de Bamako.

Durant 7 jours, la communauté musulmane en général et surtout les disciples du soufisme mettront à profit les compétitions sportives, les kermesses, les conférences-débats pour sensibiliser les fidèles musulmans sur les principes de l’islam. Un vrai Maouloud thématique annoncé la commission d’organisation pour sonner la résistance contre l’extrémisme qui, malheureusement, enregistre de nos jours les adhérents de plus en plus nombreux.

Le président de la commission d’organisation, Mamadou Diadié Barry, a dit que le Festival Maouloud Nabawi 2015 Bisse est célébré par la Communauté musulmane des soufis pour prier à la paix et la cohésion sociale. Il s’agit d’une tradition pour commémorer la naissance du saint prophète de l’Islam.

S’agissant du thème, soufisme, une valeur sûre de l’islam et de l’humanité, le guide spirituel de la Communauté musulmane des Soufis du Mali (CMS-Mali), Cheick Soufi Bilal, a fait savoir que le soufisme dans le contexte actuel dominé par les crises de croissance et des radicalisations religieuses génère notre époque d’abondance économique et de misère morales.

“La vision erronée de l’islam enregistre malheureusement des nombreux adhérents. Mais, les courants soufis demeurent une arme efficace des restaurations ou du maintien de paix et de stabilité. Nous prenons témoin de battre un monde où tous les fils d’Adam vivent en harmonie, à travers les principes de l’islam”.

“C’est autour des valeurs de la paix et de la cohésion que la religion à un sens. Et elle devient la vision du prophète (PSL). Il était un homme très tolérant. Le soufisme est un courant qui vise à atteindre ses objectifs, en neutralisant le moi pour que vive le soi”, a rappelé Soufi Bilal.

Maouloud 2015 : Les Soufis du Mali pour un Islam tolérant

Yaya Samaké Par 22 Septembre – Date: 21 Décembre 2015

C’est parti pour les festivités de la Maouloud 2015 à la Communauté Malienne des Soufis (CMS). Dans leur antre, à Para-Djicoroni, en présence de leur guide spirituel, Cheick Soufi Bilal Diallo.

Cette communauté musulmane, qui prône un islam tolérant, a officiellement démarré ses activités pour cette fête, qui consacre la naissance et le baptême du Prophète Mohamed (PSL). L’édition 2015, qui aura comme clou le grand prêche que le guide des Soufis organise chaque année au Stade Omnisport Modibo Kéïta, sera émaillée de plusieurs activités, dont un tournoi de football qui mettra aux prises 16 équipes de la Commune IV pour le trophée de l’imam Tienta.

Cette année, le thème retenu est: «Le soufisme, une valeur sûre de l’islam et de l’humanité». Intervenant dans un contexte marqué par une certaine méfiance à l’endroit des musulmans, vus par certains comme des causes de malheurs après la multiplication des attentats terroristes, ce lancement a été l’occasion pour le guide Diallo de s’insurger contre ces pratiques et de prôner un islam qui accepte la différence.

«Si nous voulons un islam respectueux, prônons les valeurs du soufisme» a déclaré Cheick Soufi Bilal Diallo. Parmi celles-ci, on peut essentiellement retenir l’humilité. Pour rien au monde la communauté musulmane des Soufis du Mali ne s’érigera en bourreau des populations, a-t-il ajouté, revenant sur les nombreuses alertes qu’elle n’a cessé de lancer depuis plusieurs années.

Au programme, il y a aussi des séances de lecture de Coran, des messages de cohésion et de stabilité et surtout des conférences, sur des thématiques comme «L’islam et le radicalisme des jeunes», animées par des experts du Mali et d’ailleurs.

Il faut noter que la commémoration de cette fête donnera l’occasion à la CMS de faire des bénédictions pour notre pays, meurtri par une crise politico-sécuritaire depuis 2012.

 

 

Advertisements
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :