Skip to content
Tags

,

3 – L’Etat et les religieux

by sur 23 décembre 2015

IBK a pourtant été prudent sur l’usage du voile intégral  prôné par l’islam wahhabite et qui se répand dans toute l’Afrique de l’Ouest et au Mali, quand, dans l’interview qu’il a donné à Jeune Afrique, il a souhaité consulter les maliens avant de prendre position sur la décision de la Cédéao.

Cela n’a pas empêché la tension de monter avec les religieux.

Cette publication est la troisième d’une série de cinq tentant de mettre en lumière l’emprise du religieux sur la politique au Mali.

Mais c’est l’illustration d’une réalité qui va de pair  avec la corruption généralisée et le retour des jihadistes ; désormais, des menaces précises pèsent sur la république laïque du Mali.

Il n’est plus certain qu’IBK finisse son mandat.

En un mot : Religieux et l’Etat à couteaux tirés

DAK – source : l’indicateur du renouveau -23/12/2015

La décision du gouvernement d’imposer l’état d’urgence ne fait pas l’unanimité. Et ce sont des leaders religieux qui sont en tête de la contestation. L’argument avancé par eux : les préparatifs du Maouloud sont très avancés et qu’il est au stade actuel impossible de faire marche arrière.

En décidant d’instaurer l’état d’urgence, à quelques jours de la célébration de la naissance du prophète Mohamed (SAW), certains religieux estiment que le gouvernement n’a pas mesuré toute la portée de la question. Evénement phare dans le calendrier de certains leaders religieux musulmans dans notre pays, le Maouloud est devenu un moment important de la manifestation de la foi musulmane en ce sens qu’il draine des milliers de personnes.

Le guide de la communauté Ansardine, Chérif Madani Haïdara, qui organise cette fête chaque année, se voit directement visé par la mesure. Au lendemain de l’annonce de la décision du gouvernement de d’instaurer l’état d’urgence, le mécontentement est grand au sein des partisans de l’organisation du Maouloud. Pourtant, le gouvernement n’entend le céder à la menace de qui que ce soit.

IBK a propos des déclarations de Mahmoud Dicko : “Je réprouve totalement ces déclarations inappropriées”

Maliki –  L’Indicateur du Renouveau – 22 décembre 2015

Après Bakary Mariko, AliouNdiaye et Daniel Tessougué, c’est au tour du président de la République de réagir aux propos tenus par le président du Haut conseil islamique du Mali, l’imam Mahmoud Dicko, à propos du Radisson et dans lesquels il condamne l’attentat tout en l’assimilant à un châtiment de Dieu contre “les grandes puissances qui sont en train d’obliger le monde à aller vers l’homosexualité”.

“Je réprouve totalement ces déclarations inappropriées. Ces propos ne sont ni les miens ni ceux du peuple malien. Le monstre hideux qui a frappé à Paris et à Bamako a le même visage. Seule la solidarité internationale permettra de le terrasser. Ce que dit M. Dicko n’engage que lui”, assène IBK dans une interview accordée la semaine dernière à Jeune Afrique.

Concernant le port du voile intégral, qu’il s’agisse de la burqa ou du niqab, interdit au Congo, au Cameroun, au Tchad et dans certaines parties du Niger pour des raisons de sécurité liées au terrorisme alors que le débat est lancé en Guinée et au Sénégal pour les mêmes motifs, le chef de l’Etat rappelle que “l’islam demande de soustraire les femmes à la concupiscence des hommes, ce qui veut dire : voilez autant qu’il le faut les cheveux et certaines parties du corps. Mais pas la totalité du corps et certainement pas dans le but d’y dissimuler des armes ou des explosifs. En cela, je suis d’accord avec mes frères Alpha Condé et MackySall”.

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :