Skip to content

L’Algérie s’impatiente…

by sur 16 janvier 2016

L’accord de paix est en panne et l’Algérie s’impatiente. Au point de convoquer une réunion.

Mali : Alger convoque une réunion d’urgence des signataires de l’accord de paix

Jeune Afrique – 14 janvier 2016 à 20h09 Par Baba Ahmed – à Bamako

Pour désamorcer le blocage dans la mise en œuvre de l’accord de paix au Mali, Alger convoque les différentes parties à une réunion d’urgence de haut niveau les 18 et 19 janvier.

L’Algérie, chef de file de la médiation dans la crise malienne, a convoqué pour les 18 et 19 janvier prochain à Alger une réunion d’urgence au niveau ministériel des pays membres de la médiation ainsi que les parties signataire de l’accord de paix. Objectif : proposer des pistes pour sortir le processus de l’ensablement.

L’accord signé le 20 juin 2015 tarde en effet à rentrer dans sa phase d’application, qui incombe au premier rang au gouvernement malien et aux groupes armés.

« L’accord dit que 60 jours après la signature, le gouvernement doit nous proposer un texte relatif aux autorités de la période intérimaire de l’application de l’accord. Jusqu’à présent, rien n’a été fait », déplore Moulaye Ahmed, porte-parole de la Plate-forme, un des groupes armés signataires. En fait, le désaccord concerne une liste de revendications de 13 points dressée par la Coordination des mouvements de l’Azawad, CMA, qui regroupe les principaux ex-groupes rebelles.

Cette réunion à Alger verra la participation du nouveau chef de la Minusma, le Tchadien, Mahamat Saleh Annadif.

 L’armée algérienne a déjoué une tentative d’introduction d’armes aux frontières avec le Mali

Par Xinhua – 15 janvier 2016

L’armée algérienne a fait échouer mercredi une tentative d’introduction d’une quantité d’armes de guerre et de munitions dissimulée dans une cache aux frontières avec le Mali, a indiqué dans un communiqué le ministère de la Défense nationale (MDN).

Grâce à « l’exploitation efficiente de renseignements », l’armée a, selon la même source, réussi à mettre en échec une tentative d’introduction depuis la localité de Bordj Badji Mokhtar « une mitrailleuse de type RPD, une autre type PSH, un fusil à lunette, un fusil de type MAS 36 et un fusil semi-automatique ».

L’opération a également permis la saisie de « 3.205 balles de différents calibres, six roquettes pour PRG, neuf grenades, onze détonateurs, 38 charges d’explosifs et deux chargeurs de munitions, ainsi que 55 kilogrammes de kif traité », conclut le communiqué.

La veille, l’armée a arrêté sept terroristes de nationalité libyenne, à la frontière avec la Libye.

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :