Skip to content

Mina : 347 Maliens morts ou disparus…

by sur 17 février 2016

Voilà près de six mois que 347 pèlerins maliens sont morts (320) ou disparus (27, sans aucune nouvelle) à Mina, lors du traditionnel pèlerinage à La Mecque…

Et l’Arabie Saoudite se taît.

Bousculade tragique de Mina : Le Collectif des familles des victimes exige réparation

Par Moussa Dagnoko – Le Républicain – 17 Fév 2016

Le Collectif des familles des victimes de la bousculade tragique de Mina lors du Hadj 2015 était face à la presse, le mardi 16 février 2016, pour dénoncer le silence des autorités saoudiennes sur les circonstances de l’accident.

En effet, il exige que toute la lumière soit faite sur ce drame qui a endeuillé plusieurs familles maliennes et demande une indemnisation pour toutes les victimes ainsi que la fourniture des actes de décès aux familles.

La conférence était co-animée par le Secrétaire général du Collectif, Malick Konaté et son secrétaire administratif, Naman Keïta, en présence de leur avocat Marcel Ceccaldi.

Dans sa déclaration luminaire, le collectif revèle que cinq mois après la tragique bousculade de Mina, les circonstances de ce drame qui a endeuillé l’Ouma (la communauté islamique) ne sont toujours pas connues. Selon le communiqué, les familles des 320 victimes et des 27 disparus ont le droit de savoir qu’elles sont les causes d’une telle tragédie.

A en croire la même source qui a cité le chargé d’affaires du royaume d’Arabie Saoudite en poste à Bamako, une enquête serait en cours. « Si tel est bien le cas et dans un souci de transparence, le Collectif demande que des observateurs désignés par l’organisation de la conférence islamique soient associés à cette enquête», a-t-il indiqué.

Dans les jours qui ont suivi la chute d’une grue dans l’enceinte de la grande mosquée de la Mecque, les autorités saoudiennes ont immédiatement pris des mesures concernant l’indemnisation des victimes de cet accident. Toujours selon le chargé d’affaires du royaume d’Arabie Saoudite en poste à Bamako, « les autorités de son pays entendent communiquer qu’avec le gouvernement malien», souligne un document.

Le refus de prendre en compte la douleur et le désarroi des familles amène le Collectif à demander solennellement au gouvernement saoudien d’informer sans tarder le gouvernement de la République du Mali des dispositions qu’il entend prendre pour indemniser  les ayant-droits des victimes.

Dans la foulée, le même communiqué soutient que dans le cas où le gouvernement du Royaume d’Arabie Saoudite décidait de se soustraire définitivement aux devoirs de la fraternité musulmane aux impératives obligations de la loi islamique et du droit international admis, le Collectif se réserve d’en tirer toutes les conséquences.  Il appelle également la communauté des croyants à soutenir en pensée, en intention de prières et en action sa légitime démarche. Par ailleurs, il remercie le gouvernement de la République du Mali pour la compassion qu’il a manifesté au deuil des familles.

 

Advertisements

From → Revue de Presse

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :