Skip to content

Une disparition inquiétante

by sur 17 février 2016

Bien sûr on peut estimer que la presse malienne va un peu vite lorsqu’elle met en cause une atteinte à sa liberté.

Mais le dernier média où a travaillé le disparu est considéré comme l’un des « poil à gratter » en matière de presse; d’autre part, il n’était pas habitué des faits.

Sa disparition pose question

Birama Touoré

Mali: disparition inquiétante du journaliste Birama Touré

Par RFI Publié le 16-02-2016 Modifié le 16-02-2016 à 17:37

Au Mali, le journaliste Birama Touré est porté disparu depuis près de 3 semaines maintenant. L’inquiétude règne à Bamako, et notamment à la rédaction de Sphinx, un hebdomadaire privé d’investigation. C’est la mobilisation générale pour tenter de le retrouver.

Birama Touré était à trois kilomètres de son domicile de Bamako lorsqu’il a disparu mystérieusement le 29 janvier dernier. Depuis, plus de nouvelles. Le directeur de publication de l’hebdomadaire privé Le Sphinx , dernier journal où il a travaillé, se dit très inquiet.

« C’est vraiment un mystère parce que, jusqu’à présent, on n’a pas de nouvelle. Ça fait plus de vingt ans que je le connais. Il n’avait pas l’habitude de disparaître. Nous n’écartons aucune hypothèse parce que nous avons une ligne éditoriale assez caustique, donc on peut utiliser plusieurs moyens pour nous atteindre. Mais ça peut être autre chose aussi », explique Adama Dramé.

A Bamako, c’est la mobilisation générale pour retrouver le journaliste, comme en témoigne Dramane Aliou Koné, le patron de la Maison de la presse de Bamako  : « Pour l’instant, on est très mobilisés. Le ministre nous a contactés, le Premier ministre a demandé à deux de ses ministres de mettre tout en œuvre pour retrouver notre confrère. Chaque jour, on a des échanges avec les autorités pour avoir les avancées des enquêtes ».

La famille du journaliste se dit également très inquiète. Peu avant sa disparition, Birama touré, la cinquantaine, s’apprêtait à se marier.

Mali : le journaliste Birama Touré porté disparu depuis le 29 janvier

16 février 2016 à 09h20 – Par Jeune Afrique avec AFP

Le journaliste malien Birama Touré a disparu depuis le 29 janvier, selon ses proches et des confrères. Une enquête a été ouverte, selon le président de la Maison de la presse, Dramane Aliou Koné.

Birama Touré, quinquagénaire, était jusqu’à récemment journaliste reporter à l’hebdomadaire privéLe Sphinx mais il n’y travaillait plus quelques semaines avant sa disparition et s’occupait des préparatifs de son mariage, selon sa famille, qui assure n’avoir reçu aucune nouvelle de lui depuis le 29 janvier.

Sa disparition a-t-elle un lien avec son métier ?

« Pour nous, c’est une disparition mystérieuse. Toutes les hypothèses sont possibles, mais nous voulons avoir des nouvelles de Birama », a déclaré son frère aîné, Lahou Touré, lundi 15 janvier. Sa disparition a été confirmée par Adama Dramé, directeur de publication du Sphinx et par ailleurs membre de l’Association malienne des éditeurs de presse.

Cette publication « est le dernier journal dans lequel travaillait Birama Touré. Et depuis le 29 janvier, nous n’avons plus de ses nouvelles. Je suis inquiet et mon association de presse est également inquiète », a affirmé Adama Dramé.

« Je ne veux exclure aucune hypothèse. Nous sommes un journal qui dérange, mais je veux préciser qu’à ce stade, rien n’indique qu’il y a un lien avec le métier, nous n’en savons rien », a ajouté le responsable du Sphinx. « Les gens ne cessent de nous appeler pour s’inquiéter, pensant que la disparition de Birama Touré a un quelconque lien avec le journal, parce que nous n’avons pas que des amis », écrit la rédaction.

Une enquête a été ouverte

Dramane Aliou Koné, président de la Maison de la Presse, a de son côté indiqué avoir approché différentes autorités maliennes pour rechercher le journaliste porté disparu, citant le Premier ministre, le ministre de la Communication et les services de renseignement.

« Nous sommes en contact avec tout ce monde. Nous avons également sollicité un avocat. Tout le monde est mobilisé pour éclaircir cette affaire inquiétante. Une enquête a été ouverte », a-t-il déclaré, sans plus de détails.

Dans un communiqué, le Syndicat national des journalistes reporters du Mali (Syjor) a aussi fait état lundi 15 janvier de la disparition de Birama Touré, et demandé aux autorités de « tout mettre en œuvre » pour le retrouver.

 

Publicités

From → Revue de Presse

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :