Skip to content

La vérité sur la bousculade de Mina

by sur 20 février 2016

La « bousculade » de Mina, qui s’est terminée en véritable massacre, pose toujours des questions auxquelles un collectif de  juristes internationaux voudrait obtenir des réponses.

347 Maliennes et Maliens y ont perdu la vie ou sont disparus dans ce drame.

Sans que les leaders religieux musulmans se soient vraiment émus du chiffre élevé des victimes…

Après s’être heurtées à un mur pour, semble-t-il, qu’un prince saoudien puisse s’approcher au plus près de l’endroit où il souhaitait que sa suite l’emmène, les victimes, et leurs familles, se heurtent au mur du silence des autorités saoudiennes.

En d’autres circonstances, on a connu des émeutes de protestations pour moins que cela.

Appel international à la Vérité Sur le “massacre” de La Mecque du 24 septembre 2015

Collectif international de juristes indépendants

Le 24 septembre 2015 une tragédie d’une ampleur terrifiante s’est produite à Mina, lors du pèlerinage du Hajj qui se déroule à La Mecque. Une foule de pèlerins pacifiques, en marche vers Mina, s’est trouvée bloquée dans une voie devenue sans issue après la fermeture, volontaire semble-t-il, de portes blindées. 

La marche des pèlerins n’ayant pas été arrêtée immédiatement sur l’ensemble du parcours, le flot des pèlerins s’est alors compressé dans ce couloir de la mort à un point tel que les pèlerins se sont écrasés les uns sur les autres, s’asphyxiant et se broyant mutuellement, dans des circonstances atroces. Le sinistre bilan de cette Tragédie est ahurissant ; certainement entre 3.000 et 5.000 morts et disparus, issus de plus 35 pays différents, ainsi que des milliers de blessés !

De nombreuses questions restent aujourd’hui sans réponse… Que s’est-il passé exactement ce 24 septembre 2015 à La Mecque ? Pourquoi une telle Tragédie a-t-elle eu lieu ? Quelles sont les circonstances exactes de cette Tragédie ? Qui sont les premiers responsables de cette Tragédie ? Quel est le réel bilan humain de cette Tragédie ?

À l’heure actuelle le Gouvernement Saoudien n’a apporté AUCUN élément de réponse à ces questions ! Or  trois mois après la survenance de cette Tragédie : 

  • Nulle Vérité de la part du Gouvernement Saoudien sur les causes directes de cette Tragédie ; certaines sources allèguent que la fermeture volontaire des portes blindées, créant ce couloir de la mort, a eu pour unique cause le seul désir d’un « prince saoudien » souhaitant bénéficier d’un « passe droit » pour son propre « pèlerinage ».
  • Nulle Vérité de la part du Gouvernement Saoudien sur les faits et le déroulement exact de cette Tragédie.
  • Nulle Vérité de la part du Gouvernement Saoudien sur les responsabilités individuelles ou collectives, en cause dans cette Tragédie.
  • Nulle Vérité de la part du Gouvernement Saoudien sur le bilan humain de cette Tragédie : le chiffre officiel annoncé par le Gouvernement Saoudien reste « bloqué » à 769 morts depuis le 26 septembre (sic !). Selon les décomptes réalisés par recoupement des sources des pays des ressortissant décédés ou disparus, le nombre de morts et de disparus s’élèverait entre 3.000 et 5.000 personnes, soit un bilan plus tragique que celui que provoquerait le crash simultané de plus 20 Airbus A320, complets  équivalent ou supérieur à celui du 11 septembre 2001 !
  • Nulle Vérité de la part du Gouvernement Saoudien sur les « enquêtes » en principe en cours relatives à cette Tragédie. 

Comment est-il possible qu’autant de questions fondamentales concernant la plus grande catastrophe humaine civile depuis le 11/9, dont le caractère international est indéniable (plus de 35 pays concernés), puissent rester sans AUCUNE réponse à ce jour de la part du Gouvernement Saoudien ? Une seule explication s’impose : à ce jour, la Vérité sur cet effroyable événement est volontairement cachée par la mise en place, de la part du Gouvernement Saoudien, de ce qu’il convient de qualifier de « stratégie du mensonge par le silence ». 

Le 24 septembre 2015, à La Mecque, un « Mur » a condamné des milliers de pèlerins à se broyer mutuellement et à mourir. Trois mois plus tard, la Vérité, est écrasée par un « Mur du Silence » érigé par le Gouvernement Saoudien.

         Pourtant, le Gouvernement Saoudien doit la Vérité aux milliers de victimes, mortes ou souffrantes. Il doit la Vérité aux centaines de milliers de mères, de pères, d’enfants, de proches et d’amis touchés par ce drame et qui pleurent leurs disparus. Il doit la Vérité à l’ensemble des musulmans du monde car La Mecque n’appartient pas au Gouvernement Saoudien, elle appartient à l’Oumma, la Communauté des croyants. Il doit la Vérité au monde en qualité de membre éminent de la Communauté Internationale. 

Nous sommes conscients que l’ignominie de l’actuel « Mur du Silence » du Gouvernement Saoudien est destiné à préparer le « Mur de l’Injustice » de demain. Parce que sans Vérité, il n’y a pas de responsabilité. Sans responsabilité il ne peut y avoir de Justice. 

Nous demandons donc instamment et solennellement au Gouvernement Saoudien de ne pas rajouter une ignominieuse perfidie à l’incompétence de certaines de ses autorités. Le Gouvernement Saoudien doit donc montrer, sans délai, sa compassion envers les victimes et leur famille en répondant aux questions des familles des victimes, à celles des pays concernés, celles de l’ensemble des musulmans de la planète et de l’ensemble de la population mondiale. 

En conséquence, le Gouvernement Saoudien doit accepter la désignation immédiate d’une Commission d’Enquête Internationale Indépendante, en accord avec les pays concernés par cette Tragédie. Cette Commission d’Enquête Internationale Indépendante aura pour mission de réaliser un travail complet, indépendant et irréprochable, sur l’ensemble des aspects d’un événement sans équivalent dans l’histoire récente, et ce, en ayant accès à la totalité des informations disponibles.  En outre le Gouvernement Saoudien doit officiellement reconnaître la compétence de la Cour Internationale de Justice  en ce qui concerne cette Tragédie. 

À  s’obstiner plus longtemps dans sa volonté d’étouffer la Vérité, le Gouvernement Saoudien s’exposerait alors à se voir qualifier comme direct et unique responsable de cette Tragédie. Les lieux Saints de l’Islam ne sont la propriété d’aucun pays et encore moins la propriété privé d’aucun Gouvernement. 

Collectif international de juristes indépendants.

ADRESSÉE À

Les juristes du monde

Les politiques occidentaux

Appel international à la Vérité Sur le “massacre” de La Mecque du 24 septembre 2015

 

Publicités

From → Revue de Presse

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :