Skip to content

Questions sur le forum de Kidal

by sur 21 mars 2016

Le Forum pour la Paix et la réconciliation doit se tenir dans une semaine à Kidal et des questions demeurent.

Le gouvernement de Bamako veut en faire la première étape du retour de l’Etat malien dans la cité touareg rebelle. La Coordination des groupes armés ne l’entend pas ainsi et parle plutôt que l’aboutissement du processus d’Anéfis, ville où les groupes touareg ont conclu un accord de réconciliation.

Du coup la composition de la délégation de Bamako se pose : Premier ministre ? Ministre(s) ? Simples fonctionnaires ?

Incertitudes sur la participation des officiels de Bamako au Forum de Kidal : Les mouvements armés donnent des assurances

Avec le Studio Tamani – Tjikan –Posté le 19/03/2016         

L’incertitude plane sur la participation des officiels maliens au forum de Kidal prévu du 27 au 30 mars prochains. Et pour cause : la réticence des populations ainsi que de certains responsables des groupes armés à la venue d’officiels maliens dans la ville se fait entendre. Pourtant des responsables de la CMA démentent ces informations et déclarent que rien ne s’oppose à la participation du Premier ministre Modibo Keita à ce forum.

Le Forum de Kidal, une grande rencontre qui suscite au sein de l’opinion publique nationale et internationale, beaucoup d’espoir pour le retour de la paix dans notre pays se tiendra-t-il à la date indiquée du 27 au 30 mars, sans anicroche ? C’est bien là,  l’une des questions qui taraude les esprits. Car, plus les jours passent, plus les menaces du Chef djihadiste Iyad Ag Ghali se font entendre. Même si les responsables des groupes armés s’activent pour dissiper les interrogations des populations.

Selon des responsables de la Coordination, la délégation gouvernementale a été invitée par la CMA et la Plateforme à l’initiative du forum. Pour le porte-parole du HCUA Almou Ag Mohamed “aucun groupe de la CMA n’a officiellement montré de réserves quant à la venue d’une délégation de Bamako”.

Toutefois, il reconnaît que des réticences pourraient se manifester au sein de la population en raison de la confusion qui règne autour de l’arrivée de membres du gouvernement à Kidal.

Pour Attaye Ag Mohamed, les informations qui circulent depuis un certain temps ” au niveau des médias officiels” ont tendance à présenter le forum “comme un retour de l’Etat à Kidal”. Alors que cette question” prévue dans les accords d’Alger n’est pas encore d’actualité”. Elle le sera au terme de la période transitoire. C’est la raison pour laquelle la CMA selon ce responsable organise des sensibilisations dans la ville afin d’éviter des réactions hostiles durant le forum.

Selon la coordination, la rencontre de Kidal est d’abord un prolongement du processus d’Anéfif initié entre elle et la Plate forme. A ce titre la présence des autorités maliennes, bien qu’ invitées n’est pas déterminante. La réunion de Kidal sera une nouvelle occasion pour les communautés du nord d’échanger et de faire avancer le processus de paix.

La CMA confirme la participation de la délégation gouvernementale et du premier ministre au forum de Kidal. Selon des responsables de la Coordination, aucun mouvement ne s’est officiellement opposé à la venue des autorités maliennes à Kidal. Ils estiment cependant que des sensibilisations sont en cours pour éviter toute manifestation hostile durant le forum.

Almou Ag Mohamed porte parole du HCUA et membre de la CMA a été joint par Sékou Gadjigo : ”Vous savez ce forum de Kidal nous l’avons placé dans le cadre du couronnement du processus d’Anafis. Nous avons invité le gouvernement à participer à ce forum et le premier ministre aussi est invité. La CMA est une entité au sein de laquelle sont regroupés tous les mouvements, donc il n’y a aucun mouvements en tout cas par voix officielle jusqu’ici qui s’est rétracté par rapport à ce forum.

Ça c’est d’une part, d’autre part la confusion qui règne en ce moment c’est que certaines personnes pensent et même certaines communications sur des antennes officielles à Bamako disent que ce forum va consacrer le retour de l’administration et le retour des Famas à Kidal. Ce qui pour nous reste régit par les mécanismes de mise en œuvre de l’accord qui ont été créés pour cela. Pour le moment la CMA à Kidal est en train de sensibiliser à cela nous on ne peut qu’espérer que ce forum se passe dans les meilleurs conditions en présence de toutes les parties y compris le gouvernement.”    

Une polémique est en train de se créer autour de la présence du gouvernement et du Premier Ministre au forum de Kidal. Certains observateurs comme Serge Daniel maintiennent le fait qu’il n’a jamais été dit officiellement que le Premier ministre devait se rendre à Kidal. Serge Daniel, journaliste écrivain joint au téléphone par Fatoumata Togola : ”Il n’a jamais été dit officiellement que le Premier Ministre devrait se rendre à Kidal. Les délégués du conseil de sécurité ont dit qu’il approuvait le forum de Kidal et ça c’est très important. Donc la rumeur a circulé comme quoi le Premier Ministre allait là-bas.

Mais le Premier Ministre n’a jamais dit officiellement qu’il allait là-bas. Il y aura très probablement un représentant du gouvernement. En revanche ce qui est évident c’est qu’au sein des groupes armés il y a comme partout des faucons des colombes. Il y a ceux qui veulent et souhaitent avoir une représentation, présence ou ne serait-ce que symbolique à l’ouverture de la réunion, une délégation officielle.

Mais il y en a d’autres qui ne souhaitent pas et qui disent non c’est le parachèvement de nos discussions d’Anefis. Il vaut mieux qu’on termine les discussions entre nous et qu’on présente les conclusions au gouvernement. Il était même question de la présence d’un responsable de l’ONU qui viendrait de New-York par exemple.”

Incertitudes sur la présence du PM au forum de Kidal

Par Studio Tamani – Date: 18 Mars 2016 

L’incertitude plane sur la participation des officiels maliens au forum de Kidal prévu du 27 au 30 mars prochains. Et pour cause: la réticence des populations ainsi que de certains responsables des groupes armés à la venue d’officiels maliens dans la ville se fait entendre.

Pourtant des responsables de la CMA démentent ces informations et déclarent que rien ne s’oppose à la participation du premier ministre à ce forum.

Selon des responsables de la Coordination, la délégation gouvernementale a été invitée par la CMA et la Plateforme à l’initiative du forum. Le porte parole du HCUA Almou Ag Mohamed « aucun groupe de la CMA n’a officiellement montré de réserves quand à la venue d’une délégation de Bamako ».

         Toutefois il reconnaît que des réticences pourraient se manifester au sein de la population en raison de la confusion qui règne autour de l’arrivée de membres du gouvernement à Kidal.

Pour Attaye Ag Mohamed les informations qui circulent depuis un certain temps » au niveau des média officiels » ont tendance à présenter le forum « comme un retour de l’Etat à Kidal ». Alors que cette question » prévue dans les accords d’Alger n’est pas encore d’actualité ». Elle le sera au terme de la période transitoire. C’est la raison pour laquelle la CMA selon ce responsable organise des sensibilisations dans la ville afin d’éviter des réactions hostiles durant le forum.

         Selon la coordination la rencontre de Kidal est d’abord un prolongement du processus d’Anéfif initié entre elle et la Plate forme. A ce titre la présence des autorités maliennes, bien qu’invitées n’est pas déterminante. La réunion de Kidal sera une nouvelle occasion pour les communautés du nord d’échanger et de faire avancer le processus de paix.

         La CMA confirme la participation de la délégation gouvernementale et du premier ministre au forum de Kidal. Selon des responsables de la Coordination, aucun mouvement ne s’est officiellement opposé à la venue des autorités maliennes à Kidal. Ils estiment cependant que des sensibilisations sont en cours pour éviter toute manifestation hostile durant le forum.

Almou Ag Mohamed porte parole du HCUA et membre de la CMA a été joint par Sékou Gadjigo: ’’Vous savez ce forum de Kidal nous l’avons placé dans le cadre du couronnement du processus d’Anafis. Nous avons invité le gouvernement à participer à ce forum et le premier ministre aussi est invité. La CMA est une entité au sein de laquelle sont regroupés tous les mouvements, donc il n’y a aucun mouvements en tout cas par voix officielle jusqu’ici qui s’est rétracté par rapport à ce forum.

         Ça c’est d’une part, d’autre part la confusion qui règne en ce moment c’est que certaines personnes pensent et même certaines communications sur des antennes officielles à Bamako disent que ce forum va consacrer le retour de l’administration et le retour des Famas à Kidal.

Ce qui pour nous reste régit par les mécanismes de mise en œuvre de l’accord qui ont été créés pour cela. Pour le moment la CMA à Kidal est en train de sensibiliser à cela nous on ne peut qu’espérer que ce forum se passe dans les meilleurs conditions en présence de toutes les parties y compris le gouvernement.’’

Une polémique est en train de se créer autour de la présence du gouvernement et du Premier Ministre au forum de Kidal. Certains observateurs comme Serge Daniel maintiennent le fait qu’il n’a jamais été dit officiellement que le Premier ministre devait se rendre à Kidal. Serge Daniel, journaliste écrivain joint au téléphone par Fatoumata Togola: ’’Il n’a jamais été dit officiellement que le Premier Ministre devrait se rendre à Kidal. Les délégués du conseil de sécurité ont dit qu’il approuvait le forum de Kidal et ça c’est très important. Donc la rumeur a circulé comme quoi le Premier Ministre allait là-bas. Mais le Premier Ministre n’a jamais dit officiellement qu’il allait là-bas. Il y aura très probablement un représentant du gouvernement. En revanche ce qui est évident c’est qu’au sein des groupes armés il y a comme partout des faucons et des colombes.

         Il y a ceux qui veulent et souhaitent avoir une représentation, présence ou ne serait-ce que symbolique à l’ouverture de la réunion, une délégation officielle. Mais il y en a d’autres qui ne souhaitent pas et qui disent non c’est le parachèvement de nos discussions d’Anefis. Il vaut mieux qu’on termine les discussions entre nous et qu’on présente les conclusions au gouvernement. Il était même question de la présence d’un responsable de l’ONU qui viendrait de New-York par exemple.’’

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :