Skip to content

Réactions contre les arrestations ?

by sur 21 mai 2016

Sont-ce des réactions aux récentes arrestations dans les milieux djihadistes ? En tous cas la méthode semble au point : une bombe saute au passage d’un véhicule, stoppant le convoi dont descendent les militaires. Et là c’est la fusillade mortelle…

MENACES CONTRE LA FRANCE ET SES ALLIES AU MALI : Jusqu’où ira Amadou Koufa ?  

Michel NANA-Le Pays (BF) –  19 mai 2016

Les larmes de la MINUSMA cesseront-elles de couler un jour ? C’est la question que l’on se pose après une énième attaque d’un de ses convois dans la zone de Kidal, qui a laissé sur le …sable, cinq morts, tous du contingent tchadien. Cette embuscade prouve que les groupes terroristes sont très bien renseignés et qu’ils sont capables de frapper à tout moment les soldats de l’ONU. Alors que les soldats de la MINUSMA continuent de tomber comme des mouches, sur le champ de bataille, l’infection s’aggrave.

Et l’agent causal de l’aggravation de cette infection n’est autre que le Front de libération du Macina (FLM), encore appelé la Katiba Macina, ce mouvement salafiste djihadiste fondé par le prédicateur malien Amadou Koufa, qui vient de proférer dans une vidéo, des menaces contre la France et les forces alliées déployées au Mali. Dans ladite vidéo,  le FLM entend combattre la France, les Etats-Unis et « tous ceux qui ont envahi le Mali » et appelle à chasser les étrangers.

En rappel, activement recherché par les forces de sécurité du Mali, Amadou Koufa est pour le moment introuvable. Toute proportion gardée, cette sortie, ajoutée à un certain nombre d’actes revendiqués -l’attentat du Radisson Blu, l’attaque de l’hôtel Byblos de Sévaré, l’exécution sommaire de civils, etc.-, indique qu’Amadou et sa troupe s’enracinent sur le territoire malien avec de fortes ambitions. Le FLM s’en prend à la trentaine de pays qui composent la MINUSMA.

Vouloir s’attaquer à toutes ces cibles, en plus des Etats- Unis et de la France, c’est avoir une ambition démesurée pour un groupe qu’on dit n’avoir que quelque 170 combattants. On peut ainsi penser que la fameuse propagande et les menaces qu’il véhicule ne sont, ni plus ni moins, qu’une façon pour Koufa dont certains proches ont été capturés par les forces maliennes, de montrer qu’il continue d’exister et que son mouvement reste opérationnel. Toutefois, il ne faut pas négliger ce mouvement. Ce serait répéter la même erreur qui a contribué à le rendre célèbre.

L’Afrique de l’Ouest doit se réveiller

En effet, le FLM, actif dans le Sud-malien et la région septentrionale ivoirienne, est affilié au groupe Ansar Dine de Iyad Ag Ghali qui en a fait l’une de ses brigades du Sud, sous le nom de Katiba du Macina d’Ansar Dine. Le mouvement d’Ag Ghali s’étant lié à Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), il va de soi que ses brigades, dont le FLM, sont des filiales du groupe de Mokhtar Belmokhtar dit le « Borgne ».

Connaissant le système de sous-traitance dans les milieux djihadistes et leur solidarité agissante, Amadou Koufa a très probablement les moyens logistiques et financiers d’atteindre les cibles dont il est question dans la vidéo de propagande.

Cela dit, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) et son Mali n’ont qu’à bien se tenir car les réseaux terroristes sont nombreux. Dans tous les cas, le leader du  Front de libération du Macina l’a déjà dit : il n’y aura pas de perspective de paix pour le Mali tant que les préoccupations de son mouvement et de celles de Iyad Ag Ghali ne seront pas prises en compte.

A présent, de la volonté de saper la mise en œuvre de l’accord de paix d’Alger aux menaces d’attaquer la France et ses alliés de la MINUSMA, la question est de savoir jusqu’où ira le prêcheur radical djihadiste de Mopti ?

Au regard de toutes ces menaces, précises et grandissantes, l’Afrique de l’Ouest doit se réveiller. L’une des actions urgentes à mener consistera dans le déploiement de contingents militaires et de matériels de surveillance dans la partie territoriale où opère Koufa.

Mali : cinq Casques bleus tchadiens de la Minusma tués près d’Aguelhok

Par Benjamin Roger – Jeune Afrique – 19 mai 2016 mis à jour à 12h58

Cinq Casques bleus tchadiens de la Minusma ont été tués et trois autres blessés dans une embuscade tendue par des hommes armés jeudi soir près d’Aguelhok, dans le nord du Mali.

L’attaque est survenue mercredi 18 mai vers 17h, à une quinzaine de kilomètres au nord d’Aguelhok, dans la région de Kidal. Cinq Casques bleus tchadiens ont été tués et trois autres blessés dans une embuscade alors qu’ils escortaient un convoi logistique de la Minusma, la mission de l’ONU au Mali, qui a d’abord sauté sur un engin explosif improvisé (IED) avant d’être attaqué par des hommes armés.

Selon un communiqué de la mission onusienne, les soldats du contingent tchadien ont « perdu la vie lors des échanges de tir avec un nombre indéterminé d’assaillants ». Trois suspects ont par ailleurs été capturés et seront remis aux autorités compétentes.

Les Casques bleus régulièrement ciblés

Ce mode opératoire est le même que celui qui avait couté la vie à un haut gradé, le colonel Salif Baba Daou, et à un soldat de l’armée malienne le 11 mai, dans la région de Gao. Leur convoi avait sauté sur un IED sur la route entre Gossi et Hombori avant d’être pris d’assaut par des hommes armés.

Les Casques bleus de la Minusma – une des missions de maintien de la paix la plus meurtrière de l’histoire de l’ONU – sont régulièrement pris pour cible par les groupes armés dans le nord du Mali. Une douzaine d’attaques contre la mission onusienne ont ainsi été recensées dans la région de Kidal depuis le début de l’année.

Selon la Minusma, elles ont coûté la vie à douze membres de son personnel.

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :