Skip to content

Le conflit éleveurs-agriculteurs

by sur 31 juillet 2016

Agriculteurs et éleveurs enterrent la hache de guerre

Publié le 30.07.2016 à 08h46 par Amadou Coulibaly – Le Journal du Mali

Les problèmes liés au vol de bétail, les conflits intercommunautaires et la transhumance des animaux ne devraient plus générer de tension entre agriculteurs et éleveurs

Dans la déclaration commune ayant sanctionné la réunion de haut niveau  entre les Bamabara et peuls, tenue le 25 juillet dernier à Dioura, les participants ont convenu de renforcer les dispositifs de concertation entre  les différentes communautés par la mise en place des commissions de veilles à Nampala, Dioura et Tenenkou, pour parer aux insuffisance constatées dans la mise en œuvre des résolutions  issues des rencontres des 7, 8, 9 et 10 mai à Dioura et celles du forum des 2 et 3 juin à Niono.

Cultiver l’union et la cohésion entre les frères peuls et Bambara dans la région de Mopti, tel était l’objectif de cette rencontre d’échanges initiée par la commission de réconciliation de la commune rurale de Karéri avec le soutien du gouvernement et le collectif des députés de la région à leur tête Abderrahmane Niang, sous la présidence du préfet du  cercle, Bécaye Kanambaye.  Trois points étaient inscrits à l’ordre entre autres, la résolution des problèmes liés au vol de bétail, le conflit intercommunautaire  et la transhumance des animaux en cette période hivernale. « Les chefs de village bambara, peul et tamasheq ont tour à tour salué et souhaité la bienvenue à la délégation. L’atmosphère était cordiale et chacun a affirmé sa ferme détermination à tout mettre en œuvre pour maintenir ce climat de paix et d’entente entre les différentes communautés pour le bonheur de tous », explique, M. Tangara, élu local.

En ce qui concerne la résolution des conflits intercommunautaires, les participants ont souligné la nécessité d’approfondir  les relations privilégiées entre les différentes communautés, fondée sur le respect mutuel et la compréhension réciproque.

Dans le contexte du dialogue intercommunautaire, les deux parties ont rappelé qu’il s’agissait, en effet, d’un cadre exemplaire de dialogue social et de coopération structurée dans la région et ont souligné leur engagement quant à la nécessité d’insuffler une nouvelle dynamique vigoureuse à la dimension des pourparlers sociaux  pour la promotion de la  paix  entre frères de l’arrondissement de Dioura, du Macina et de Nampala. «C’est fini pour le vol  massifs des bœufs de labour, des ovins et caprins dans la zone, c’est également fini pour les cas de banditismes qui semaient le conflit entre nos communautés. Désormais des commissions de veille qui  ont été mise sur pied à Dioura, Nampala et Tenenkou qui vont monter la garde. », Indique le maire de Karéri, Mamadou Coulibaly.  «Depuis cette rencontre, aucun incident n’a été signalé, les animaux des  pasteurs  montent régulièrement dans le cadre de la transhumance », a-t-il conclut.

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :